Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

Santé/Maroc : le Conseil de l’ordre dénonce un exercice illégal d'actes médicaux

  • 25 mar 2019

  • Par : Mostafa EL HALI

  • Tags : Maroc, sante

Le Conseil régional de l’ordre des médecins de Marrakech vient de déposer plainte auprès du parquet de la ville de Marrakech après la diffusion d’un reportage où on découvre qu’un Français propose des “Botox partys” au Maroc.

Cette pratique illégale est découverte à travers un reportage sur TF1-France tournée à Marrakech, qui montre un Français dénommé C. M, débarquer à l’aéroport de Marrakech avant d’être emmené en une belle voiture vers des quartiers huppés de la ville et organise des séances collectives d'injections de Botox dite “Botox partys” en plein air, dans un hôtel luxueux à Marrakech. Suivi par les caméras depuis son arrivée dans la ville,

C. M déclare dans cette vidéo que "ces parties sont strictement interdites en France et dans plusieurs autres pays, mais parfaitement autorisées au Maroc".

Dans un communiqué partagé ce 22 mars, la Société marocaine de chirurgie plastique reconstructive et esthétique (SMCPRE) affirme s’associer à la plainte.

Selon ce communiqué, la SMCPRE indique qu’un individu, de nationalité française, ”débarque à Marrakech muni d’une grande valise remplie de produits pharmaceutiques non identifiés et non contrôlés à la douane marocaine”. Il effectue ainsi des ”actes de médecine esthétique tel que des injections de Botox ou de produits de comblement sur le visage de patients marocains ou étrangers dans des riads à Marrakech, en dépit de toutes les conditions d’hygiène et de sécurité nécessaires pour de tels actes”. L’individu , selon la SMCPRE ”.organisait ce qu’il appelle lui-même dans son enregistrement une “Botox partys” chose qui est interdite dans son propre pays, la France, mais qu’il ose perpétrer impunément, de façon sauvage et arrogante dans d’autres pays comme le nôtre sans être inquiété ni à la douane avec sa valise chargée de médicaments, ni par les autorités sanitaires et les autorités judiciaires locales pour son exercice illégal d’actes médicaux sans autorisation dans un lieu non approprié, lui-même n’étant pas connu ni reconnu médecin au Maroc. Il pourrait être poursuivi pour blessures volontaires ”.

Du côté de l’Ordre des médecins de Marrakech, non seulement le principal concerné n’est pas autorisé à exercer un tel acte médical, mais en plus, il aurait fait fi des conditions d’hygiène et de sécurité requises dans ce genre d’interventions,  lesquelles nécessitent un suivi et un contrôle régulier pour parer à toute complication ou réaction allergique pouvant survenir après l’opération.