Maroc : une gynécologue qui n’a pas dépassé la 2ème année du lycée !!

  • 01 déc 2014

  • Par : pharmapresse

  • Tags :

Accusée d'avoir falsifiée son diplôme de baccalauréat, une gynécologue exerçant à Fkih Ben Salah, a été déférée jeudi 27 novembre 2014 devant la justice selon plusieurs journaux marocains .

La mise en cause, poursuivie en état de liberté, avait présenté un diplôme de baccalauréat falsifié pour obtenir l'équivalence de son doctorat en médecine (spécialité génécologie), obtenu dans l'un des pays de l'Est, alors que ce niveau d'étude réel ne dépasse pas la première année du secondaire, précise la même source.

L'enquête menée par les éléments de la police judiciaire a permis de déceler la falsification du diplôme de baccalauréat présenté par ce médecin qui exerçait au sein d'une clinique privée à Fkih Ben Salah. cette enquête menée a permis aussi de dévoiler la vérité sur le parcours scolaire de cette gynécologue qui n’a pas dépassé la 2ème année du lycée, section Lettres.