Roche, Meiji et Fedora : Ensemble pour lutter contre la résistance bactérienne

  • 01 Jan 2014

  • Par : pharmapresse

  • Tags :

Le groupe suisse Roche, le japonais Meiji Seika Pharma et le canadien Fedora ont annoncé mardi , 13 janvier 2015 , la conclusion d’un accord de licence portant sur le développement et la commercialisation de l’inhibiteur de bêta-lactamase OP0595, en développement clinique de phase I.

En vertu de cet accord, Roche obtient les droits des deux entreprises pour le développement et la commercialisation de la molécule dans le monde, sauf au Japon où Meiji conserve seule les droits de commercialisation. Les inhibiteurs de bêta-lactamase rétablissent ou potentialisent l’action des antibiotiques bêta-lactamines. L’association de l’OP0595 à un antibiotique bêta-lactamine cible les infections sévères causées par les entérobactéries (Enterobacteriaceae), y compris des souches multirésistantes aux médicaments.

«Il y a un besoin urgent de nouveaux antibiotiques capables de combattre la résistance croissante aux antibiotiques que l’on observe dans le monde entier, a déclaré Janet Hammond, Head of Infectious Diseases de Roche Pharma Research and Early Development (pRED). Roche est forte d’un riche héritage en matière d’antibiotiques et cette collaboration montre que nous continuons d’honorer notre engagement. Cet inhibiteur de bêta-lactamase a le potentiel de cibler des bêta-lactamases à spectre élargi pour lutter contre les bactéries multirésistantes aux médicaments et pourrait répondre à un besoin important pour des patients souffrant d’infections difficiles à traiter.»

Selon les termes de l’accord, Meiji et Fedora recevront un versement préliminaire, lequel sera suivi de plusieurs versements à différentes étapes du développement, du processus d’homologation réglementaire et de la commercialisation, pour un total pouvant s’élever jusqu’à 750 millions de dollars. Par ailleurs, Meiji et Fedora auront droit à des royalties graduelles sur les ventes de produits issus de cette collaboration.

«Nous sommes ravis de collaborer avec l’équipe de Roche pour développer ce nouveau traitement destiné à lutter contre des infections bactériennes pouvant mettre en jeu le pronostic vital. Cette molécule est le fruit de notre formidable héritage en termes de médicaments anti-infectieux. Nous mettrons à profit le vaste savoir-faire de Roche en matière de développement, de fabrication et de commercialisation à l’échelle mondiale. Nous sommes impatients de voir aboutir le développement clinique avec la commercialisation d’un nouveau médicament.», commente Hitoshi Yamaguchi, Managing Executive Officer, Pharmaceutical Development Division de Meiji.

«Nous avons constaté une éradication bactérienne véritablement impressionnante en ce qui concerne des souches hautement résistantes grâce à l’association de cet inhibiteur de bêta-lactamase et d’antibiotiques bêta-lactamines existants, a commenté Christopher G. Micetich, fondateur et CEO de Fedora Pharmaceuticals. Les propriétés de l’OP0595 et sa capacité à être combiné à de nouveaux antibiotiques bêta-lactamines ainsi qu’à des médicaments existants de ce type promettent une avancée majeure dans la lutte contre des bactéries de plus en plus multirésistantes aux médicaments.»