L’intégration des handicapés mentaux et des autistes à Oujda

  • Par pharmapresse

La mise en place d’un plan d’action régional pour l’intégration des personnes en situation de handicap mental et des autistes, a été au centre d’une journée d’étude organisée, mardi, 2 Décembre à Oujda, par le Conseil de la région de l’Oriental.

Cette rencontre vise à mettre en œuvre les orientations adoptées par le Conseil de la région dans le cadre du plan stratégique régional de développement et le plan directeur de lutte contre la précarité, ainsi qu’à faire un état des lieux des besoins des associations et des centres œuvrant dans le domaine de l’amélioration des services destinés aux personnes en situation de handicap mental.

A cette occasion, le président du Conseil de la région, Ali Belhaj, a souligné que cette journée d’étude vise à examiner les moyens d’atteindre les objectifs fixés dans le cadre de cette stratégie notamment en matière d’accompagnement des centres d’hébergement des personnes en situation de handicap mental en termes d’appui matériel, logistique, technique, d’encadrement et de qualification.

Il s’agit selon lui d’envisager des conventions de partenariat potentielles visant à former et renforcer les capacités des encadrants et des acteurs dans le domaine du handicap mental, et ce en vue de permettre à cette catégorie de s’intégrer et de diminuer les problèmes et les contraintes dont ils souffrent.

Cette rencontre a été marquée par des exposés sur la stratégie du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) en matière d’éducation des enfants en situation de handicap mental, les critères médicaux et techniques adoptés par le ministère de la Santé pour définir et classer le handicap mental, outre la présentation de l’expérience de l’association SOS autisme et celle de la Champagne-Ardenne en matière d’utilisation des chevaux comme moyen de traitement de l’autisme et du handicap mental.

Il a été procédé également à la présentation du plan d’action de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de la région de l’Oriental en matière d’enseignement des enfants en situation de handicap et qui vise principalement à mettre à jour la carte régionale des classes d’intégration scolaire, ainsi que la création de deux classes intégrées des enfants autistes au sein de deux établissements scolaires à Oujda et Berkane.

Ce programme tend également à faire le suivi de l’état de santé de cette catégorie, la sensibilisation et la mobilisation autour de la scolarisation des enfants en situation de handicap à travers les caravanes de mobilisation sociale et les rencontres de communication organisées au niveau des classes d’intégration.