Les médecins dentistes marocains en colère

La Fédération Nationale des Syndicats des Médecins Dentistes du Secteur Libéral du Maroc a annoncé l'organisation d'une manifestation devant le siège du ministère de la Santé à Rabat, lundi 17 septembre 2018.

Cette manifestation intervient après que les Médecins Dentistes aient organisé une grève nationale le 29 juin dernier pour protester contre la détérioration de leurs conditions sociales et économiques et contre la non-satisfaction de leur cahier revendicatif.

Dans un communiqué, le fédéralisme exprimait "un fort mécontentement à l'égard de la politique de procrastination, de mépris et d'indifférence des ministères concernés à propos des revendications justes et légitimes des Médecins Dentistes du Secteur Libéral du Maroc".

La Fédération a été surprise de "l’attitude négative et incompréhensible" du directeur de la Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale (CNOPS) en ce qui concerne la violation de la loi de cet organisme qui autorise aux mutuelles de créer leurs propres cliniques ainsi que le rejet des dossiers d'indemnisation avec des arguments illégaux en créant une atmosphère de tension entre le patient et le dentiste ".

Le communiqué condamne "la situation anormale que connaît la profession et son fort ressentiment face à la non-application des lois en vigueur en particulier la pratique illégale de la médecine dentaire qui contribuent, malheureusement, à la propagation des maladies infectieuses graves, sans parler des diverses complications qui atteignent la limite de la mort "

La fédération a appelé le ministère de l'Intérieur et les autorités locales à "assumer pleinement leurs responsabilités dans l'application de la loi pour protéger les citoyens de cette pratique et d’accélérer la révision de la politique fiscale actuelle des médecins Dentistes du Secteur Libéral du Maroc, conformément à un système équitable tenant compte du rôle social et humanitaire du secteur"