Le "The Voice de la neurologie": mimer les signes et symptômes des maladies neurologiques

  • 01 sep 2016

  • Par : R . Zaafarani

  • Tags :

Lutter contre la "neurophobie" est une nouvelle méthode d'enseignement en médecine à la faculté Pierre-et-Marie-Curie en France.

En effet,  les étudiants en médecine de cette faculté vont s'affronter lors de la finale d'un concours spécial consacré à cette nouvelle méthode qui consiste à mimer les signes et symptômes des maladies neurologiques.

Ce concours de mimes va passer devant un public et un jury formé par les chefs de cliniques de neurologie qui sont chargés de l'enseignement avec les professeurs de la faculté de médecine.

Le recours à cette méthode, selon Emmanuel Flamand-Roze, professeur de neurologie à la fac de médecine, vient du fait que "les étudiants en médecine, en France et dans le monde, craignent la neurologie, qu'ils considèrent comme la matière la plus difficile. Cette réticence bien compréhensible pourrait avoir, à moyen terme, des conséquences alarmantes. En France, d'ici 10-20 ans, une bonne partie des patients atteints de maladies neurologiques seront pris en charge par des médecins généralistes, faute de spécialistes "

C'est une approche  "on apprend mieux en s'amusant et mimer les symptômes pour mieux les détecter ".

Mais s'amuser ne veut pas dire se moquer, selon les enseignants, cette méthode est tout à fait sérieuse, on apprend mieux en s'amusant. Et passer par les gestes, ça favorise le fait de garder en mémoire ce que l'on apprend.