Fausse alerte d'Ebola à l'hôpital Hassan II d'Agadir

  • 01 déc 2014

  • Par : pharmapresse

  • Tags :

Les services de l'hôpital Hassan II d'Agadir  et de l’école coranique traditionnel du quartier Anza – Agadir ont connu une agitation et un état d’alerte particulière cette semaine après l'hospitalisation et la mise en quarantaine d'une personne soupçonnée de porter le virus Ebola.

En effet, c'est un étudiant guinéen entré au Maroc le 11 décembre par l’aéroport international Mohammed V à Casablanca et qui présentait des symptômes similaires à ceux du virus Ebola , l’adolescent de 16 ans a été placé en quarantaine dans le cadre du suivi de l'état de santé des personnes arrivées en provenance des pays frappés par cette épidémie.

Les analyses médicales effectuées ont affirmé que l’étudiant, en cours de rétablissement, n’était pas infecté par le virus Ebola et qu’il souffrait simplement d’une fièvre due à une maladie ordinaire.

Il est à noter que  cette étudiant âgé de 16 ans, originaire de la Guinée , poursuit  ses études à l’école coranique traditionnel du quartier Anza – Agadir.

Dans un communiqué émis ce mercredi 24 décembre, le ministère de la Santé précise, qu'aucun cas d'infection par le virus n'a été enregistré au Maroc depuis l'apparition de cette épidémie en mars dernier dans certains pays de l'Afrique de l'Ouest.