Enfin ! une fondation pour le personnel de la santé publique

  • 01 nov 2014

  • Par : pharmapresse

  • Tags :

Le ministre de la santé, El Houssaine Louardi a procédé, mercredi 21 novembre à Rabat, au lancement de la Fondation Hassan II pour la promotion des œuvres sociales au profit du personnel du secteur public de la santé.

"Cette fondation permettra au personnel de la santé publique de bénéficier de l'acquisition de logement à des conditions avantageuses, de la couverture médicale supplémentaire, de la scolarisation de leurs enfants, des services de divertissement et des colonies de vacances", a affirmé le ministre, qui a présidé la première réunion du comité directeur de la fondation.

"Je suis heureux de pouvoir enfin donner le coup d'envoi des travaux de cette fondation attendue depuis longtemps par tout le personnel de la santé du secteur public" en félicitant "les professionnels de la santé pour leurs efforts malgré le manque d'effectif et des conditions de travail difficiles", a-t-il déclaré à la presse.

Pour sa part, le président de la fondation Hassan II pour la promotion des œuvres sociales au profit du personnel du secteur public de la santé, Saïd El Fekkak, a précisé que les adhérents pourront bénéficier des services de la fondation à partir de l'année prochaine. Le budget alloué annuellement par le ministère de la santé à la fondation s'élève à 50 millions de dirhams, a indiqué M. El Fekkak dans une déclaration à la MAP, avant d'ajouter: "Nous commençons nos activités donc avec un budget total d'environ 100 millions de dirhams qui représentent les budgets de 2013 et de 2014".

Cette rencontre a été consacrée, entre autres, à l'adoption d'un budget provisoire pour l'année 2015 et à l'instauration d'une commission chargée du règlement intérieur et du statut des fonctionnaires.

Pour le moment, la fondation dispose d’un siège provisoire en attendant des locaux permanents. Pour activer le démarrage, une réunion s’est tenue après la rencontre destinée au lancement. Un deuxième meeting est prévu dans un mois pour discuter le budget alloué à cette structure pour 2015; Pour rappel, la fondation comprend, entre autres, des représentants du ministère de la santé et ceux des syndicats les plus représentatifs. Pour ceux-ci, la création de cette structure est une réponse à des revendications de longue date bien que le budget qui lui est alloué soit «miséreux». «5 MMDH étaient prévus pour le démarrage, 5 autres seront injectés en vertu du budget 2015», a expliqué Mohamed Ouardi, secrétaire général de l’université nationale de la santé relevant de l’UMT, en marge de la rencontre dédiée au démarrage de la fondation.