Casablanca : un prix Nobel à tête du conseil scientifique de l'Université des sciences de la santé

Un prix Nobel a été désigné à la tête du conseil scientifique de l'Université internationale Abulcasis des sciences de la santé (UIASS) de Casablanca.

Il  s'agit  de Mme Françoise Barré Sinoussi, prix Nobel 2008 pour avoir participé à la découverte du VIH. Elle est également professeur de classe à l'Institut Pasteur et directrice de recherche Inserm de classe exceptionnelle. Elle est responsable de  l'unité régulation des infections rétrovirales à l'Institut Pasteur. Elle est aussi présidente du Conseil scientifique de l'ANRS.

On trouve des grands calibres dans ce conseil qui est composé de six membres nommés au cours de la durée du mandat présidentiel. Outre Mme Françoise Barré Sinoussi, on trouve :

Le professeur Marie Coll Seck, médecin et femme politique sénégalaise, ancienne responsable de département à l'ONUSIDA à Genève de 1996 à 2001  et actuellement ministre de la Santé du Sénégal.

Le Professeur Claude Cressly,  médecin et chercheur français en immunologie, président de l'association IMAGINE, il a été  le directeur général de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale.

Professeur Mohamed Adnaoui, médecin spécialisé en médecine interne, doyen de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat et médecin spécialisé en médecine interne. Il a été  également directeur général adjoint à l’Hôpital Cheikh Zaid de Rabat.

Docteur Gerard  Friedlander, médecin,  professeur de sciences de la physiologie de la Faculté de médecine de l'Université de Paris-Descartes. Il dirige le Service d’Explorations Fonctionnelles de l’Hôpital Européen Georges Pompidou et de l’Hôpital Necker.

Dr Arnold Munnich, pédiatre-généticien français. Il est le créateur et le chef du département de génétique médicale de l'hôpital Necker-Enfants malades de Paris. Il a été conseiller à la présidence de la République Française de 2007 à 2012.

L’Université internationale des sciences de la santé, qui a ouvert ses portes en octobre 2014, a été fondée en partenariat entre  secteur public et le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la formation scientifique et de gestion, composé d’une faculté de médecine, une faculté de médecine dentaire, une faculté des sciences de la santé à Rabat  et de l’institut supérieur d'ingénierie et des technologies de la santé.

Elle repose sur un réseau important dans l'enseignement de la médecine présente au Maroc, ainsi que d'autres  pays comme la France, le Canada, la Belgique. Elle est soutenue par la Fondation Cheikh Zayed. Cette institution à but lucratif vise  à développer la profession de l'enseignement et de la pratique de la médecine au Maroc.