Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

Santé sexuelle et reproductive : le Maroc adopte le “self-care”

Lors d’une cérémonie organisée à l’initiative du ministère de la Santé, en partenariat avec l’Organisation panafricaine de lutte contre le Sida (OPALS), et avec l’appui de l’OMS, le Maroc à signé les recommandations de l'OMS sur le “self-care”.

Selon les observateurs, le Maroc est le premier pays de la région africaine et arabe à adopter les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les soins auto-administrés (self-care) pour la santé sexuelle et reproductive (SSR).

Selon Luis Mora, représentant du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), l’adoption par le Maroc des recommandations de l’OMS sur le self-care pour la SSR viennent représenter une solution innovante pour dépasser les limites de l’intervention classique du secteur de la santé. Les interventions d’auto-prise en charge peuvent ainsi diversifier les options et ouvrir davantage de perspectives aux personnes pour qu’elles prennent des décisions éclairées en ce qui a trait à leur santé et aux soins.

Pour la présidente de l'Organisation pan-africaine de lutte contre le SIDA (OPALS), la nouvelle approche du self-care, développée et promue par l'OMS, et adoptée par le Maroc, doit être saluée comme une avancée de très grande portée, et en adoptant ces recommandations, l'individu est mis à contribution pour se prendre en charge et prendre en charge ceux de son entourage.

L’OMS définit les soins auto-administrés (self-care) comme la capacité des personnes, des familles et des communautés à faire la promotion de la santé, à prévenir les maladies, à rester en bonne santé et à faire face à la maladie et au handicap avec ou sans l’accompagnement d’un prestataire de soins.

Il est à signaler que l’OMS a officiellement lancé ses directives consolidées en matière d’interventions auto-administrées en faveur de la SSR à Genève le 24 juin 2019.