Cannabis

Message d'erreur

  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).
  • Notice: Undefined index: node in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Trying to get property 'field_rubrique_icon' of non-object in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Undefined index: node in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Trying to get property 'field_rubrique_icon' of non-object in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).

Taxonomy term

L'usage du cannabis dans un cadre thérapeutique sera bientôt testé en France. En effet, à titre expérimental et pour une durée de deux ans, l’État français devrait autoriser l’usage médical du cannabis. Un amendement vient d’être voté au parlement.

A ce titre, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a souscrit aux propositions du groupe d’experts sur le cadre pratique de l’accès au cannabis à usage médical en vue d’une expérimentation en France, en juillet dernier. L’ANSM poursuit les travaux nécessaires à la mise en place de cette expérimentation avec la création d’un comité scientifique pluridisciplinaire composé notamment de professionnels de santé et de patients. Le premier objectif de ce comité est de mettre en place les conditions pratiques de l’expérimentation : produits qui seront utilisés, formations des professionnels de santé et conditions du suivi des patients.

L’ANSM a engagé dès l’été les travaux nécessaires à la mise en place de l’expérimentation. Elle met en place un comité scientifique pluridisciplinaire de 6 mois, qui aura pour missions de collaborer à la rédaction des cahiers des charges suivants :

  • Les médicaments utilisés durant l’expérimentation, les formations (contenu des modules prescripteurs, dispensateurs et une information des patients), le contenu du registre de suivi des patients.
  • Les travaux de ce comité seront poursuivis au cours de l’expérimentation afin de suivre, analyser les données du registre, notamment les données d’efficacité et de sécurité, et de rédiger un rapport d’analyse.
  • Le contenu du registre de suivi des patients.

Le Comité est composé de 18 experts, professionnels de santé et représentants de patients. Il se réunira pour la première fois mercredi 16 octobre.

Sont concernées par l’expérimentation : les douleurs neuropathies réfractaires aux thérapies accessibles, certaines formes d’épilepsies pharmacorésistantes, certains symptômes rebelles en oncologie (vomissements, nausées, anorexie…), les situations palliatives et enfin la spasticité douloureuse de la sclérose en plaques ou d’autres pathologies du système nerveux central.


Taxonomy term

À la demande du ministre français de la Santé, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) a annoncé, lundi 10 septembre, la création d’un comité scientifique spécialisé sur "l’évaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise à disposition du cannabis thérapeutique en France".

Ce comité scientifique spécialisé va alors se pencher sur d’autres types de traitements, les préparations faites directement à partir de la plante de cannabis. Objectif : évaluer "l’intérêt thérapeutique du cannabis pour le traitement de certaines pathologies" et "les modalités de mise à disposition du cannabis dans le cadre d’une utilisation médicale".

La forme fumée ne serait pas privilégiée, mais l'ANSM ne l'écarte pas a priori. "On parle de préparations à base de plantes, comme les vaporisateurs, les formes orales ou les gélules.

Une première adaptation de la loi en France en 2013 à l'égard de l'utilisation du cannabis avait permis de délivrer une AMM à un premier médicament à base de cannabis, le Sativex, spray destiné à soulager des malades atteints de sclérose en plaques  mais il n'est toujours pas commercialisé, en raison d'un désaccord sur son prix de vente.

Aux Etats-Unis, le marché du cannabis thérapeutique s’évaluerait à environ 2,5 milliards de dollars par an, ce montant pourrait atteindre les 9 milliards d’euros dans les deux ans.

Selon un sondage récent, 82 % des Français seraient favorables à un usage thérapeutique du cannabis.