Les médicaments pour enfants

Les médicaments qui sont normalement  prescrits aux enfants peuvent être soit des médicaments purement pédiatriques, soit des médicaments également prescrits aux adultes et adaptés par dosage aux bas âges.

Selon les classifications connues, on distingue différents types de médicaments :

1-Il y a des médicaments qui ont eu une autorisation de mise sur le marché pédiatrique, et qui sont spécifiquement étudiés et autorisés aux enfants ;

2-les médicaments avec une possible utilisation pédiatrique, pour lesquels des études cliniques complémentaires ont éclairci les conditions d’usage par les enfants ;

3-les médicaments sans mention pédiatrique avec posologie en mg/kg, non étudiés dans le détail pour les enfants, mais dont la posologie est formulée pour être facilement adaptée au poids du jeune malade ;

4-les médicaments pour adultes sans information relative aux enfants, ni conseillés ni déconseillés ; leur usage est à la discrétion du médecin qui s’appuie sur des recommandations professionnelles ou des articles scientifiques pour les prescrire ;

5-les médicaments contre-indiqués aux enfants en l’absence d’étude spécifique, et qui ne peuvent être utilisés du fait de cette absence d’études, d’articles ou de recommandations ;

6-les médicaments contre-indiqués aux enfants du fait de risques particuliers, étudiés mais non utilisés car ils font courir des risques aux enfants.

Généralement les prescripteurs tendent et préfèrent utiliser les médicaments des deux premières catégories, puisque leur usage est mieux défini. Cependant, ces médicaments ne représentent qu’une faible part du marché pharmaceutique, car les études cliniques nécessaires pour appartenir à ces catégories sont difficiles à mener pour des raisons techniques, économiques et éthiques (il n’est pas éthiquement acceptable d’administrer des médicaments à des enfants en bonne santé comme c’est le cas chez des adultes consentants, et rémunérés pour cela lors d’études cliniques). C’est pour cela que Les praticiens recourent alors parfois aux deux catégories suivantes et s’appuient, pour leur prescription, sur des sources d’information diverses aussi bien que sur leur expérience et celle de leurs collègues.

Certains médicaments sont disponibles dans des présentations galéniques adaptées aux enfants (sous forme liquide) et sont également plus faciles à doser grâce à des cuillères, à des pipettes doseuses ou à des compte-gouttes. Mais dans certains cas, la présentation d’un médicament pour adulte peut être modifiée au cas par cas, pour le rendre plus facile à avaler par un enfant.

A rappeler qu’Il est fortement déconseillé de broyer un comprimé ou de vider une gélule dans des aliments sans en parler d’abord à son médecin ou à son pharmacien. En effet, certains médicaments sont enrobés pour être résistants aux acides de l’estomac et n’être libérés qu’une fois dans l’intestin. Briser, ou supprimer cet enrobage peut nuire à leur efficacité ou provoquer des effets indésirables.

La  recherche et études cliniques dans ce domaine doivent être encouragées malgré  la  contrainte éthique, le vide juridique et le prix très coûteux de leurs réalisations.