L’intolérance au gluten

  • Par : Pharmapresse

  • Tags :

L'intolérance au gluten ou maladie cœliaque est une malabsorption intestinale provoquée par une intolérance à la gliadine, protéine contenue dans le gluten, présent dans de nombreuses céréales. C’est une maladie auto-immune qui affecte les villosités recouvrant l’intestin grêle.

Le gluten est une protéine contenue dans plusieurs céréales dont le blé, le seigle et l'orge. On la trouve ainsi dans de nombreux aliments tels que le pain, les pâtes, les biscuits mais aussi dans les plats préparés. Chez les personnes intolérantes, la pénétration de ces protéines dans l'intestin produit une réaction auto-immune qui affecte les villosités recouvrant l’intestin grêle.

Causes :

La maladie cœliaque a une composante héréditaire.

Aujourd’hui les principaux gènes en cause sont les gènes HLA de type DQ2 et DQ8. On sait que 95% des patients expriment le génotype HLA DQ2, et presque tous les autres le DQ8. Mais on retrouve le DQ2 dans 30 à 40% de la population générale. Il apparaît donc que la prédisposition génétique est une condition nécessaire mais pas suffisante pour déclencher la maladie

Symptômes :

  • Stéatorrhée
  • Asthénie
  • Nausées, 
  • Vomissements ;
  • Amaigrissement ;
  • Anorexie
  • Douleurs abdominales ;
  • Ballonnement abdominal ;
  • Douleurs osseuses ;
  • Œdèmes ;
  • Pigmentation cutanée ;
  • Une glossite
  • Aphtes buccaux.
  • Syndrome hémorragique ;
  • Hippocratisme digital ;
  • Anémie.

Diagnostic :

  • Recherche des anticorps spécifiques « anti-transglutaminase »

Traitements :

  • Le traitement principal est l’alimentation avec l’absence totale de gluten.

Complications de l’intolérance au gluten :

  • Malnutrition
  • Lymphome
  • Ostéoporose