L’association MAPA proclame la journée nationale de la fertilité au Maroc

  • 01 mai 2016

  • Par : pharmapresse

  • Tags :

L'association Marocaine des Aspirants à la Maternité et à la Paternité (MAPA) a lancé un appel pour la proclamation d’une journée nationale de la fertilité au Maroc. Cette journée aura pour objectif la sensibilisation de l’opinion publique des problèmes qui nuisent à la fertilité, ainsi que les moyens de préventions et de prise en charge.

Selon le  communiqué de l’association, une journée nationale de la fertilité va contribuer à soulever la problématique de l’infertilité et de rappeler à la communauté la situation et le parcours des couples qui en souffrent et les divers problèmes et  obstacles auxquelles ils sont confrontés dans leur  quête d’un enfant.

L’objectif est de lever le voile sur la problématique de l’infertilité, les difficultés de procréation, et surtout de briser tous les tabous qui entourent cette question, loin de toutes sortes de préjugés.

Toujours selon la MAPA, en fixant une date annuelle à l’occasion d’une journée nationale de l’infertilité, l’association vise à contribuer à l'avancement  et au développement de la fertilité au Maroc, en termes de participation à la préparation des études et des rapports fournissant plus  d’informations et de les  analyser pour une mise en place d’une stratégie nationale pour la prise en charge de l’infertilité et la prévention de la stérilité.

L’association vise à ce que les responsables mettent en œuvre tous les moyens pour atténuer les effets psychologiques, sociaux et de santé chez les couples souffrant d’infertilité dont l’impact peut aller jusqu’au cadre familial voire même social.

 De nombreux obstacles se dressent sur le chemin des couples en raison de l’absence d’une couverture médicale.

A travers cette journée, l’association vise à ce que le Maroc prenne les devants en adoptant une stratégie de prise en charge de l’infertilité surtout que l'Organisation mondiale de la Santé, a annoncé que, depuis 2009, la reconnaissance de l'infertilité comme  étant une maladie, nécessitant une couverture médicale et un traitement de soins de santé.

Il est à noter qu'au Maroc, on estime le nombre des personnes touchées par l’infertilité entre 15 et 17 pour cent des couples, ce qui signifie qu’un couple sur sept ne parvient pas à avoir un enfant.