L'éjaculation précoce

  • Par Pharmapresse

L’éjaculation précoce ou prématurée est le e trouble de la sexualité masculine le plus fréquent.

Elle correspond à une incapacité à gérer son excitation sexuelle, ce qui conduit à éjaculer prématurément, parfois même avant la pénétration.

Critères retenus par les sexologues :

  • La durée : éjaculation survenant moins de 2 mn après pénétration. Certains éjaculent avant la pénétration : on dit qu'ils ont une éjaculation ante portas, c'est à dire avant l'entrée. C'est ce critère qui est aujourd'hui reconnu internationalement.
  • On peut dire aussi qu'un éjaculateur précoce est celui qui ne peut retenir suffisamment son orgasme avant que sa partenaire ait joui.

Selon l’ISSM :

  • 90 % éjaculent en moins de une minute (et 30 à 40% en moins de 15 secondes),
  • 10 % éjaculent entre une et trois minutes après la pénétration.
  • 5% de ces hommes éjaculent involontairement avant même la pénétration.

Type d’éjaculation précoce :

  • L’éjaculation précoce primaire : présente à chaque rapport, avec des partenaires différentes, durant toute la vie.
  • L’éjaculation précoce secondaire ou acquise : apparaît alors qu’elle n’était pas présente lors des précédents rapports sexuels

Causes :

  • Physique : un problème hormonal, des problèmes de thyroïde ou une infection de l’urètre ou de la prostate peuvent favoriser l’éjaculation précoce.
  • Psychique (tempéraments anxieux, les stressés (souvent avant 40 ans)

Symptômes :

  • Difficultés à gérer l'excitation sexuelle

 Traitement :

Deux traitements sont proposés aux patients :

  • Rééducation comportementale (sexothérapie)
  • Antidépresseurs, inhibiteurs de la recapture de la sérotonine