Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

UM6SS : lancement du Diplôme Universitaire en Pharmacie Clinique Oncologique

Communiqué de presse dede l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé:

Ce début de mois de novembre 2020 a connu au sein de la Faculté de Pharmacie de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé (UM6SS) le démarrage des enseignements du Diplôme Universitaire de Pharmacie Clinique Oncologique en partenariat avec la Fondation Lalla Salma -  Prévention et traitement des cancers. Un diplôme qui s’ajoute à une série de formations professionnelles continues ayant pour objet d’améliorer les compétences et les performances des professionnels de santé, et par là le niveau des soins de santé́.

Pharmacie oncologique : une discipline en plein essor

La pharmacie oncologique est une discipline centrée sur le patient. Elle s'intéresse d'une part à la gestion du cycle d'approvisionnement des médicaments anticancéreux et d'autre part à la sécurisation clinique du circuit de prise en charge des patients atteints des cancers. Son objectif est d'optimiser la prise en charge des patients atteints de cancer en chaque étape du parcours du soin.

L'acteur principal de cette discipline est "le pharmacien en oncologie" qui fait désormais partie intégrante de l'équipe de soins oncologiques. Il participe activement à tous les aspects des soins contre le cancer - de la gestion des anticancéreux, la préparation des doses de chimiothérapie et des contrôles de sécurité, à l'éducation des patients sur les effets indésirables, à la recherche sur le développement de médicaments.

La pharmacie oncologique est une discipline récente à l’échelle nationale et internationale et qui évolue de manière très rapide avec les progrès que nous observons dans la mise au point de nouveaux médicaments contre le cancer et donc la nécessité d’être à jour par rapport aux protocoles thérapeutiques en vigueur. A cela s’ajoute la nécessité de maîtriser les risques de chimio-contamination environnementale et d’exposition professionnelle.

Un besoin de formation en pharmacie oncologique

L’augmentation de l’incidence du cancer et l'essor des thérapies a profondément modifié la prise en charge des patients atteints de cancer. L'adhésion thérapeutique, la gestion des effets indésirables et des interactions médicamenteuses et la coordination hôpital-ville y ont une place essentielle. C’est dans cette perspective que cette formation diplômante a été mise en place avec pour objectif de répondre au besoin de formation permanente des pharmaciens dans le contexte d'une discipline de plus en plus spécialisée : la cancérologie.

« La formation continue des professionnels de santé en général et des pharmaciens en particulier revêt une importance toute particulière au sein de notre université. Notre ambition est de permettre aux participants d’acquérir une qualification dans leur profession, de faire évoluer leurs compétences et ainsi rendre le pharmacien acteur de son évolution professionnelle », affirme Professeur Chakib Nejjari, Président de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé.

Durant une année les participants pourront acquérir des connaissances théoriques et pratiques sur la cancérologie, les stratégies thérapeutiques par pathologie cancéreuse, la préparation et l’administration des chimiothérapies et conception et organisation d’une unité centralisée de préparation des médicaments cytotoxiques.

« Ce diplôme rentre dans la stratégie de la mise à niveau des pharmaciens exerçant dans différents secteurs ayant trait à la pharmacie oncologique en vue de contribuer à l’amélioration des pratiques professionnelles et donc la qualité de la prise en charge des patients atteints de cancer » a précisé Professeur Samir Ahid, Doyen de la Faculté de Pharmacie de l’UM6SS.

Les médicaments anticancéreux sont des médicaments très particuliers, de par leurs toxicités, leurs mécanismes d’action ainsi que leurs gestions, leurs manipulations et leurs coûts assez élevés. Ce qui rend la mission du pharmacien très difficile nécessitant ainsi des compétences particulières.

De son côté Dr Rachid Bekkali, Directeur de la Fondation Lalla Salma, a rappelé que « cette formation s’inscrit dans les axes stratégiques du Plan National de Prévention et de Contrôle des cancers, en vue d’améliorer la pratique pharmaceutique en oncologie et améliorer la prise en charge des malades atteints de cancer, la rationalisation des coûts de cette prise en charge ainsi que la protection des professionnels de la santé et l’environnement ».

Le pharmacien : un rôle incontournable en oncologie

Le pharmacien est devenu un acteur essentiel au sein des équipes de soins. Cela est d’autant plus vrai dans le domaine de la cancérologie, où la complexité et la diversité des traitements médicamenteux exigent des échanges et des interactions fréquentes entre le pharmacien, les membres des équipes interdisciplinaires, le patient et ses proches.

« On ne peut plus exagérer l’importance du rôle du pharmacien au sein de l’équipe interprofessionnelle de cancérologie et aussi dans le parcours thérapeutique de la personne atteinte de cancer » souligne Docteur Abdelali Ouasrhir, coordinateur de ce diplôme.

Une formation aux standards internationaux

Cette formation dirigée par Professeur Alain Astier, Co-Président de la « European Society of Pharmacology Oncology, comporte plusieurs modules ayant trait à Gestion hospitalière des anticancéreux, protocoles thérapeutiques en oncologie, la Pharmacotechnie et la préparation des anticancéreux ainsi que l’évaluation pharmacoéconomique et la recherche en pharmacie Clinique. Plusieurs experts à l’échelle nationale et internationale dans le domaine de la pharmacie hospitalière et clinique, la Pharmacologie, l’Oncologie médicale, la Radiothérapie, la Chirurgie et l’épidémiologie vont assurer cette formation.

« L’European Society of Oncology Pharmacy (ESOP), dont j’ai l’honneur d’être co-Président avec le Dr Klaus Meier, regroupe 65 pays, compte plus de 4000 membres et se consacre depuis 20 ans à la promotion de la pharmacie oncologique. Un de ses objectifs est de développer l’enseignement, tant dans la formation initiale que continue, dans ce domaine d’excellence pour le pharmacien » a affirmé Professeur Alain Astier.

Participants pharmaciens de différents horizons et à profils hétérogène.

Plus d’une vingtaine de pharmaciens participent à cette formation universitaire sont venus de plusieurs villes du Royaume ; Rabat, Casablanca, Tanger, Oujda, Hoceima, Beni Mellal et Fès. D’autres participants inscrits du Gabon et de l’Algérie ont rejoint cette formation. Une véritable plateforme d’échange et d’apprentissage puisque cette promotion se compose de plusieurs profils venant de plusieurs secteurs à la fois des pharmaciens hospitaliers du secteur public et du secteur privé, des pharmaciens des organismes régulateurs « Agence National d’Assurance maladie » et des organismes gestionnaires notamment la Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale (CNOPS).

"J'ai été particulièrement intéressée par le domaine de la pharmacie oncologique, et cette formation répond bien à mes attentes. Elle va m'apporter plus d'assurance et la possibilité de fournir d’excellentes prestations plus complètes avec une nette amélioration de mes pratiques professionnelles" a affirmé Docteur Lamiae Ounzar, pharmacienne au CHU Ibn Rochd de Casablanca et participante au diplôme universitaire.

Nous rappelons que cette formation est la première à l’échelle nationale et en Afrique utilisant l’enseignement hybride avec des participants en présentiel pour les participants nationaux et en distanciel pour les participants étrangers.