Alitrétinoïne

Taxonomy term

Le laboratoire GSK, en accord avec l’Agence européenne des médicaments et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé, informe les professionnels de santé  du changement des modalités de prescription des spécialités TOCTINO, à base d'alitrétinoïne par voie orale indiquées dans le traitement de l'eczéma chronique sévère des mains.

Selon l’ANSM, il a été décidé, au vu des dernières données d'utilisation et de sécurité d'emploi de l'ensemble des médicaments de la classe des rétinoïdes systémiques, d'aligner les conditions de prescription et de délivrance de l'alitrétinoïne sur celles de l'isotrétinoïne et l'acitrétine et d'actualiser les documents de minimisation des risques en conséquence, afin de renforcer son bon usage.

En conséquence, la prescription initiale de l'alitretinoïne orale est désormais réservée aux dermatologues. Les renouvellements d’ordonnances sont possibles par tout médecin, sans excéder 6 mois de traitement (soit 5 renouvellements maximum).

Les modalités de prescription et de délivrance de l'alitrétinoïne sont désormais alignées sur celles de l'isotrétinoïne (CURACNE, ACNETRAIT, PROCUTA, CONTRACNE) et de l'acitrétine (SORIATANE).

Cette mesure s'applique aux 2 dosages de TOCTINO, à 10 mg et 30 mg, indiqués chez l'adulte en 2e intention dans la prise en charge de l'eczéma chronique sévère des mains.

Une surveillance régulière est nécessaire en raison des risques de troubles psychiatriques et de troubles lipidiques.

Selon l’ANSM, compte-tenu du caractère fortement tératogène de l'alitrétinoïne orale, un programme de prévention des grossesses a été mis en place pour les femmes en âge de procréer.

Source : ANSM