VOMISTOP 20 mg , Suppositoire

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

VOMISTOP 20 mg , Suppositoire

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

METOCLOPRAMIDE

Famille médicamenteuse

ANTIEMETIQUE

Classe thérapeutique

Gastro-Entéro-Hépatologie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

13.00DH

Informations complémentaires

Le métoclopramide appartient à la famille des benzamides. C’est un neuroleptique anti-émétique antagoniste de la dopamine.

Indications thérapeutiques

  • Prévention des nausées et vomissements induits par la radiothérapie ;
  • Prévention des nausées et vomissements retardés pouvant survenir après une chimiothérapie ;
  • Traitement des nausées et vomissements incluant les nausées et vomissements pouvant survenir en cas de migraine.
  • Dyspepsie, flatulence et météorisme
  • Reflux gastro-œsophagien   et bilio-gastrique

Posologie :

Adultes :          

  • La dose recommandée est de 10 mg par prise, 1 à 3 fois par jour.
  • La dose journalière maximale recommandée est de 30 mg ou 0,5 mg/kg.
  • La durée de traitement maximale recommandée est de 5 jours.

Enfants âgés de 1 à 18 ans :       

  • Prévention des nausées et vomissements retardés induits par les antimitotiques :la dose recommandée est de 0,1 à 0,15 mg/kg 1 à 3 fois par jour, par voie orale.

 La dose journalière maximale est de 0,5 mg/kg.

Contre-indications :

  • L’enfant de moins de un an.
  • Hypersensibilité au Bromopride ou à l'un des excipients
  • Phéochromocytome,
  • En association avec la lévodopa ou les agonistes dopaminergiques.
  • Antécédent connu de méthémoglobinémie avec le métoclopramide ou de déficit en NADH cytochrome-b5 réductase
  • Antécédent connu de dyskinésie tardive aux neuroleptiques ou au métoclopramide.
  • Epilepsie
  • Maladie de Parkinson.

Effets secondaires :

  • Démangeaison ou éruptions cutanées,
  •  Gonflement du visage, des lèvres ou de la gorge,
  •  Difficulté à respirer.
  • Mouvements anormaux (touchant souvent la tête ou le cou).
  • Fièvre élevée, pression artérielle élevée, convulsions, transpiration, production excessive de salive. Ces signes peuvent être les symptômes d’une maladie appelée le syndrome malin des neuroleptiques.

Interactions  médicamenteuses:

  • Dopaminergiques (lévodopa, amantadine, apomorphine, bromocriptine, cabergoline, entacapone, lisuride, pergolide, piribédil, pramiprexole, quinagolide, ropinirole)
  • IMAO B
  • Alcool
  • Antihypertenseurs
  • Autres dépresseurs du SNC : dérivés morphiniques (analgésiques, antitussifs et traitements de
  • Bêta-bloquants
  • Prilocaïne