ZAREX 150mg, Poudre injectable

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

ZAREX 150mg, Poudre injectable

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

CARBOPLATINE

Famille médicamenteuse

ANTICANCEREUX

Classe thérapeutique

Cancérologie - Hématologie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

968.00DH

Informations complémentaires

Le carboplatine est un composé organométallique du platine.

Indications :

  • Carcinome de l'ovaire d'origine épithéliale
  • Carcinome bronchique à petites cellules
  • Carcinome épidermoïde des voies aérodigestives supérieures

Posologie

  • Polychimiothérapie :

Les doses de carboplatine seront modifiées en fonction des toxicités, en particulier rénales et hématologiques, des autres produits utilisés.

  • Monochimiothérapie :

La posologie recommandée de carboplatine chez les malades non prétraités antérieurement par une chimiothérapie cytotoxique et dont la fonction rénale et normale est de 400 mg/m², injectés par perfusion intraveineuse de brève durée (15 à 60 min). Le traitement ne devrait pas être répété avant un délai de 3 à 4 semaines,  l’administration précédente du carboplatine et/ou tant que le nombre de neutrophiles n’est pas supérieur ou égal à 2 000/mm³ et le nombre de plaquettes à 100 000/mm³. Une diminution de 20 à 25% de cette posologie initiale peut être recommandée chez les malades présentant des facteurs de risque tels qu’une chimiothérapie antérieure ou un mauvais état général. Les modifications éventuelles de posologies serontdéterminées par la surveillance régulière des paramètres hématologiques.

  • Insuffisance rénale

La détermination de la posologie optimale de carboplatine, en monochimiothérapie, requiert une surveillance régulière des paramètres hématologiques et rénaux

Effets secondaires :

Parfois :

  • Mauvais goût des aliments.
  • Baisse modérée transitoire de la vue

Rarement

  • Chute des cheveux

Fréquemment :

  • Diminution du nombre de globules blancs
  • fatigue ou une fièvre
  • saignements du nez, des gencives ou sous la peau (ecchymoses hématomes ou purpura).
  • Réactions allergiques : chute de tension, urticaire, difficultés respiratoires
  • Nausées

Interactions  médicamenteuses:

  • Phénytoïne
  • Vaccin contre la fièvre jaune
  • Vaccins vivants atténués (sauf fièvre jaune) :
  • Phénytoïne
  • Ciclosporine
  • Tacrolimus