VICARDIA 5 MG, Comprimé

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

VICARDIA 5 MG, Comprimé

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

RAMIPRIL

Famille médicamenteuse

ANTIHYPERTENSEUR

Classe thérapeutique

Cardiologie - Angéiologie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

44.90DH

Informations complémentaires

Le ramipril est un inhibiteur de l'enzyme de conversion.

Indications thérapeutiques

  • Hypertension artérielle.
  • Post-infarctus du myocarde compliqué d'insuffisance cardiaque transitoire ou persistante.

Posologie :

  • Variable en fonction des indications entre 2,5 mg et 10 mg par jour, répartis en 1 ou 2 prises.
  • Le traitement est débuté à faible dose. La posologie est augmentée progressivement en fonction des effets du médicament, en particulier chez les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque, d'insuffisance hépatique ou d'insuffisance rénale et chez les personnes âgées.

Contre-indications :

  • Hypersensibilité au principe actif, à l'un ou l'autre des excipients,
  • 2ème et 3ème trimestres de la grossesse
  • Antécédents d'angioedème.
  • Sténose artérielle rénale bilatérale significative, ou sténose artérielle rénale sur rein fonctionnellement unique ;
  • Traitements extracorporels impliquant une mise en contact du sang avec des surfaces chargées négativement.

Effets secondaires :

Effets indésirables fréquents :

  • Hypotension.
  • Toux sèche irritative,
  • Inflammation des sinus
  • Douleurs gastriques ou intestinales,
  • Diarrhée,
  • Indigestion,
  • Nausées
  • Vomissements
  • Maux de tête ou fatigue.
  • Sensation de vertiges.
  • Evanouissement,
  • Eruption cutanée avec zone surélevée ou non.
  • Douleurs dans la poitrine.
  • Crampes ou douleurs musculaires.

Interactions  médicamenteuses:

  • Acide acétylsalicylique ou AAS;
  • alfuzosine;
  • aliskirène;
  • Inhibiteurs de la phosphodiestérase-5 (par ex. le sildénafil, le tadalafil, le vardénafil);le lithium;
  • Héparines de faible poids moléculaire (par ex. la daltéparine, la tinzaparine)
  • méthylphénidate;
  • Nitroglycérine;
  • pentoxifylline;
  • procaïnamide;
  • rituximab;
  • sirolimus;
  • Piqûres contre les allergies pour les piqûres d'abeille ou guêpe
  • Allopurinol;
  • agonistes alpha (par ex. la clonidine, le méthyldopa);
  • amifostine;
  • amphétamines (par ex. la dextroamphétamine, la lisdexamfétamine);
  • antidiabétiques « gliptine » (par ex. la linagliptine, la saxagliptine, la sitagliptine);
  • antidiabétiques oraux (par ex. le glyburide, le gliclazide, la metformine, la pioglitazone);
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS (par ex. l'indométacine, le naproxène);
  • bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II (par ex. l'irbésartan, le losartan);
  • aprotinine;
  • azathioprine;
  • cyclosporine;
  • diurétiques (les pilules qui augmentent l'excrétion de l'urine, par ex. le furosémide, l'amiloride, le spironolactone, le triamtérène);
  • évérolimus;
  • guanfacine;
  • Héparine;
  • Insuline;
  • fer-dextran;
  • Inhibiteurs de la monoamine-oxydase ou IMAO (par ex. le moclobémide, la phénelzine, la sélégiline, tranylcypromine);
  • Phosphates de sodium;
  • Bêta bloquants (par ex. l'aténolol, le propranolol, le sotalol;);
  • brimonidine;
  • antagonistes du calcium (par ex. l'amlodipine, le diltiazem, la nifédipine, le vérapamil);
  • Substances qui augmentent le taux de potassium (par ex. le chlorure de potassium, les succédanés de sel contenant du potassium);
  • temsirolimus;
  • tizanidine;
  • tolvaptan;
  • triméthoprime;
  • Yohimbine.