VIBRA 200 mg Comprimé

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

VIBRA 200 mg Comprimé

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

DOXYCYCLINE

Famille médicamenteuse

CYCLINES

Classe thérapeutique

Infectiologie - Parasitologie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

89.00DH

Informations complémentaires

La doxycycline est une molécule de la famille des cyclines

Indications thérapeutiques :

Toutes les infections à germes sensibles, en particulier dans :

  • Acné inflammatoire moyenne et sévère, et composante inflammatoire des acnés mixtes,
  • Infections pulmonaires, génito-urinaires et ophtalmiques à chlamydiae,
  • Infections pulmonaires, génito-urinaires à mycoplasmes,
  • Gonococcie,
  • Infections ORL et bronchopulmonaires à Haemophilus influenzae, en particulier exacerbations aiguës des bronchites chroniques,
  • Parodontites agressives en complément du traitement mécanique local;
  • Rosacée dans ses manifestations cutanées ou oculaires;
  • Traitement prophylactique du paludisme du voyageur dans les zones d’endémie en cas de résistance, de contre-indication ou d’intolérance à la méfloquine.
  • Trèponèmes
  • Spirochètes 
  • Choléra,
  • Brucellose,
  • Pasteurellose,
  • Rickettsioses,
  • Coxiella burnetii
  • Situations particulières :
  • Traitement prophylactique postexposition et traitement curatif de la maladie du charbon.

Posologie :

A titre indicatif :

Adulte :

  • Poids > 60 kg : 200 mg par jour en 1 prise.
  • Poids < 60 kg : 200 mg le 1er jour, 100 mg les jours suivants en  1 prise.

 Cas particuliers :

Gonococcies aiguës :

   Adulte de sexe masculin :

  • 300 mg le 1er jour (2 prises), suivis de 200 mg par jour pendant 2 à 4 jours,
  • Ou un traitement minute de 500 mg ou de 2 doses de 300 mg administrées à 1 heure d’intervalle;

Adulte de sexe féminin : 200 mg par jour.

  • Syphilis primaire et secondaire : 300 mg par jour en 3 prises pendant au moins 10 jours.
  • Urétrite non compliquée, endocervicite, rectite, dues à Chlamydia trachomatis : 200 mg par jour pendant au moins 10 jours.

Acné : 100 mg/jour pendant au moins 3 mois.

Parodontites agressives en complément du traitement local : 200 mg par jour en 1 prise, de préférence le matin au cours du petit déjeuner, pendant 14 jours. La durée du traitement et la posologie peuvent être adaptées chez l’enfant.

Rosacée dans ses manifestations cutanées ou oculaires : 100 mg par jour pendant 3 mois. Aucune donnée clinique n’est disponible au-delà de 3 mois de traitement.

Enfant de plus de 8 ans : 4 mg/kg/jour.

Adulte et enfant de plus de 8 ans :

Prophylaxie du paludisme :

Le traitement sera débuté la veille du départ, il sera poursuivi pendant toute la durée du risque d’impaludation et pendant les 4 semaines suivant le retour de la zone d’endémie.

 -  Adulte : 100 mg par jour.

 -  Enfant de plus de 8 ans :

                   · Poids > 40 kg : 100 mg par jour en 1 prise.

Maladie du charbon :

Traitement prophylactique postexposition et traitement curatif des personnes symptomatiques pouvant recevoir un traitement per os, soit d’emblée, soit en relais d’un traitement parentéral :

  • Adulte : 200 mg par jour en 2 prises.
  • Enfant de plus de 8 ans : 4 mg/kg/jour en 2 prises sans dépasser la posologie adulte (200 mg/jour).
  • La durée du traitement est de 8 semaines lorsque l’exposition au charbon est avérée.

Contre-indications :

  • Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des autres constituants du produit.
  • Grossesse (à partir du 2ème trimestre)
  • Allaitement.
  • Enfant de moins de 8 ans.
  • Association aux rétinoïdes par voie générale.

Effets secondaires :

  • Dyschromie dentaire ou hypoplasie de l'émail en cas d'administration chez l'enfant au-dessous de 8 ans.
  • Réactions allergiques (urticaire, rash, prurit, œdème de Quincke, réaction anaphylactique, purpura rhumatoïde, péricardite, exacerbation d’un lupus érythémateux préexistant).
  • Réactions de photosensibilisation, rashs, très rares cas d’érythrodermie.
  • Une hyperazotémie extrarénale en relation avec un effet antianabolique.
  • Nausées,
  • épigastralgies,
  • Diarrhée,
  • Anorexie,
  • Glossite,
  • Entérocolite,
  • Candidoses,
  • Candidoses anogénitales
  • Dysphagie,
  • oesophagite,
  • Ulcérations oesophagiennes,

Interactions  médicamenteuses:

  • Rétinoïdes par voie générale
  • Anticoagulants oraux
  • Didanosine
  • Phénobarbital,
  • Barbituriques
  • Sels métalliques (sels d'Al, de Bi, de Ca utilisés comme antiacides et sels de Fe utilisés comme anti-anémiants).