TECAN 100 MG / 5 ML, Soluté injectable

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

TECAN 100 MG / 5 ML, Soluté injectable

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

IRINOTECAN

Famille médicamenteuse

ANTICANCEREUX

Classe thérapeutique

Cancérologie - Hématologie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

1313.00DH

Informations complémentaires

L'irinotécan est un dérivé hémisynthétique de la camptothécine. Il s'agit d'un agent antinéoplasique qui agit comme inhibiteur spécifique de l'ADN (acide désoxyribonucléique) topo-isomérase I.

Indication thérapeutique :

Prise en charge de cancers colorectaux :

  • En monothérapie en présence d’un cancer métastatique du côlon ou du rectum qui a récidivé ou a évolué après un traitement à base de 5-fluorouracile.
  • En association avec d’autres agents pour le traitement de première intention du cancer métastatique du côlon ou du rectum.

Posologie :

  • En monothérapie (chez les patients traités précédemment) : La posologie recommandée est de 350 mg/m2d'irinotecan administrés en perfusion intraveineuse de 30 à 90 minutes toutes les 3 semaines.
  • En association (chez les patients non traités précédemment) :   La dose recommandée est de 180 mg/m2 d'irinotecan en perfusion intraveineuse de 30 à 90 minutes toutes les 2 semaines, suivie d'une perfusion d'acide folinique et de 5-fluorouracile.

Contre indications :

  • Antécédents d'hypersensibilité sévère au chlorhydrate d'irinotecan trihydraté ou à l'un des excipients.
  • Grossesse
  • Allaitement
  • Maladie inflammatoire chronique de l'intestin et/ou occlusion intestinale.
  • Bilirubinémie > 3 fois la limite supérieure normale (LSN)
  • Insuffisance médullaire sévère.
  • Indice de performance de grade OMS > 2.
  • Association avec le millepertuis

Effets secondaires :

Les  plus fréquents :

  • Neutropénie
  • Thrombocytopénie,
  • Anémie;
  • Diarrhée
  • Nausées,
  • Vomissements;
  • Chute des cheveux
  • Fièvre,
  • Infections;
  • Déshydratation,
  • Constipation;
  • Fatigue;
  • Augmentation du taux d'enzymes hépatiques et de créatinine dans le sang.
  • En association, élévation sérique transitoire de certaines enzymes (ALAT, ASAT, phosphatases alcalines) ou de la bilirubine.
  • syndrome aigu de type cholinergique : diarrhée précoce et de nombreux autres symptômes, douleurs abdominales, yeux rouges, enflammés, larmoiements, rhinite, hypotension, vasodilatation, transpiration, refroidissement, sensation de malaise général, vertiges, troubles visuels, contraction des pupilles, larmoiements et hypersalivation

Interactions médicamenteuses:

  • Inhibiteurs neuromusculaires
  • Anti-convulsivants inducteurs du CYP3A4 (carbamazépine, phénobarbital ou phénytoïne par exemple)
  • Inhibiteurs ou  (par exemple kétoconazole) ou pour inducteurs  (par exemple rifampicine, carbamazépine, phénobarbital ou phénytoïne)  du métabolisme du cytochrome P450 3A4.
  • Bévacizumab.