TASIGNA 200 MG, Capsule boite de 112

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

TASIGNA 200 MG, Capsule boite de 112

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

NILOTINIB

Famille médicamenteuse

ANTICANCEREUX

Classe thérapeutique

Cancérologie - Hématologie

Laboratoire

Tiers-payant

Oui

PPV

33153.00DH

Informations complémentaires

Le nilotinib est un inhibiteur puissant de l'activité tyrosine kinase Abl de l'oncoprotéine Bcr-Abl, à la fois dans les lignées cellulaires et dans les cellules leucémiques primaires chromosome Philadelphie positives.

Indications thérapeutiques :

  • Leucémie myéloïde chronique chromosome Philadelphie positive en phase chronique nouvellement diagnostiquée,
  • Leucémie myéloïde chronique chromosome Philadelphie positive (Ph+) en phase chronique et en phase accélérée, résistants ou intolérants à un traitement antérieur incluant l'imatinib.

Posologie :

  • Phase chronique de LMC nouvellement diagnostiquée : 300 mg deux fois par jour.
  • Phase chronique et accélérée de LMC: 400 mg deux fois par jour.

Contre-indications :     

  • Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des autres constituants du produit.

Effets secondaires :

Les  plus fréquents :

  • Étourdissements;
  • Faiblesse;
  • Fatigue;
  • Maux de tête;
  • Nausée;
  • Peau sèche;
  • Perte d'appétit;
  • Anxiété;
  • Bouffées de chaleur;
  • Chute ou une raréfaction des cheveux
  • Rougissement de la peau;
  • Sécheresse de la bouche;
  • Vertige
  • Spasmes musculaires
  • Crampes;
  • Sueurs nocturnes;
  • Troubles du sommeil;
  • Vomissements.
  • Altération des sensations gustatives;
  • Constipation;
  • Démangeaison;
  • Diarrhée;
  • Douleur abdominale;
  • Douleurs articulaires;
  • Douleur aux muscles du thorax;
  • Douleur musculaire;
  • Douleur osseuse;

Interactions médicamenteuses:

  • Inhibiteurs puissants du CYP3A4, (kétoconazole, itraconazole, voriconazole, ritonavir, clarithromycine et télithromycine)
  • Anti-arythmiques (amiodarone, disopyramide, procaïnamide, quinidine ou sotalol)
  • Médicaments qui peuvent entraîner un allongement de l'intervalle QT (chloroquine, halofantrine, clarithromycine, halopéridol, méthadone ou moxifloxacine)