SANDIMMUM 100MG, Gouttes buvables

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

SANDIMMUM 100MG, Gouttes buvables

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

CICLOSPORINE

Famille médicamenteuse

Immunomodulateur

Classe thérapeutique

Immunologie-Transplantation

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

1746.00DH

Informations complémentaires

La ciclosporine est un polypeptide cyclique immunomodulateur possédant des propriétés immunosuppressives.

Indications thérapeutiques :

  • Greffe,
  • Polyarthrites rhumatoïdes.
  • Uvéites,
  • Kératites sévères,
  • Aplasies médullaires.
  • Syndromes néphrotiques,
  • Psoriasis,
  • Dermatites atopiques,

Posologie :

  • Variable en fonction de l’indication

Contre-indications :     

  • Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.
  • Association à des produits contenant de l'Hypericum perforatum (millepertuis) .

Effets secondaires :

  • HTA
  • Insuffisance rénale
  • Cutanéo-muqueux : hypertrichose, hypertrophie gingivale, flushs, acné, folliculite…
  • Neurologiques : tremblements/paresthésies distaux s’atténuant au fil du traitement, céphalées, crises comitiales
  • Tumeurs  malignes (rares dans les utilisations dermatologiques mais attention aux carcinomes épidermoïdes chez patients psoriasiques ayant reçu beaucoup de pUVA)
  • Troubles hémato rares, hyperlipidémie/hyperuricémie/hypomagnésémie, infections (rares dans les utilisations dermatologiques)

Interactions médicamenteuses:

  • Inhibiteur du CYP3A4,
  • Inducteurs du CYP3A4 et/ou de la glycoprotéine P (Barbituriques, carbamazépine, oxcarbazépine, phénytoïne, nafcilline, sulfadimidine intraveineuse, probucol, orlistat, Hypericum perforatum (millepertuis), ticlopidine, sulfinpyrazone, terbinafine, bosentan.)
  • inhibiteurs du CYP3A4 et/ou de la glycoprotéine P(Nicardipine, métoclopramide, contraceptifs oraux, méthylprednisolone (forte dose), allopurinol, acide cholique et dérivés, inhibiteurs de protéase, imatinib, colchicine, néfazodone.)
  • Hypericum perforatum
  • Rifampicine
  • Macrolides
  • Azolés
  • Vérapamil
  • Télaprévir
  • Amiodarone
  • diltiazem (à des doses de 90 mg/jour)