Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

Première mondiale : une greffe de pénis et de scrotum réalisée aux Etats-Unis

À partir d’un donneur décédé, des chirurgiens américains de l'Université Johns Hopkins ont réussi à reconstruire le bas de l’abdomen d’un soldat, lui greffer un pénis complet et un scrotum. Une première mondiale qui lui permettra de retrouver une fonction urinaire et sexuelle. L’opération a duré 14 heures, et a été réalisée le 26 mars par neuf chirurgiens esthétiques et deux chirurgiens urologues. Le soldat américain ayant reçu la greffe, et dont l’anonymat a été préservé, avait été blessé grièvement il y a quelques années par l’explosion d’une bombe en Afghanistan.

Le pénis, le scrotum sans les testicules et une partie de la paroi abdominale venaient d'un donneur décédé.

Selon Damon Cooney, chirurgien plastique de l'université Johns Hopkins, "Les testicules n'ont pas été greffés parce que nous avions pris la décision, en amont du programme, de ne pas greffer de tissu germinal, c'est-à-dire de ne pas transplanter de tissu qui produise du sperme car cela soulèverait un certain nombre de questions éthiques (…) la capacité du bénéficiaire de la greffe à avoir des enfants résulterait en la transmission du matériel génétique du donneur (...) aux enfants de la personne greffée et nous avons senti qu'il y aurait juste trop de questions éthiques sans réponse si cela se produisait".

Pour l’instant, les médecins sont déjà certains qu’en l’absence de testicules, l’intéressé ne pourra pas éjaculer. Par ailleurs, si les spécialistes estiment que le patient pourra uriner dans les prochaines semaines, la nature de ses capacités sexuelles ne sera connue que dans quelques mois.

Il est à noter que seules quatre greffes de pénis ont été effectuées avec succès dans le monde, en comptant celle annoncée lundi 23 avril 2018. La première greffe de pénis au monde avait été pratiquée en Chine en 2006, mais le bénéficiaire avait dû être de nouveau opéré pour le retirer en raison de "graves problèmes psychologiques" l'ayant affecté ainsi que son épouse. Deux ont été pratiquées en Afrique du Sud, pays où la première opération réussie de ce type a été effectuée en 2015. Les Etats-Unis ont suivi en 2016.