OLIPLAT 50 MG, Poudre pour perfusion

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

OLIPLAT 50 MG, Poudre pour perfusion

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

OXALIPLATINE

Famille médicamenteuse

ANTICANCEREUX

Classe thérapeutique

Cancérologie - Hématologie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

1203.00DH

Informations complémentaires

L'oxaliplatine est un anti-cancéreux de synthèse du groupe des agents dérivés de platine.

Indications thérapeutiques :

En association avec le 5-fluorouracile (5-FU) et l'acide folinique (AF):

  • Traitement adjuvant du cancer du colon au stade III .
  • Traitement des cancers colorectaux métastatiques.

 Posologie :

  • La posologie habituelle est de 85 mg/m2.

Contre-indications :

  • Allaitement,
  • Antécédent d'hypersensibilité à l'oxaliplatine ou à l'excipient lactose monohydraté,
  • Insuffisance médullaire (neutrophiles <2x109/l et/ou plaquettes <100x109/l) avant le premier cycle de traitement,
  • Neuropathie sensitive périphérique avec gêne fonctionnelle avant le premier cycle de traitement,
  • Insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine <30 ml/min).

Effets secondaires :

  • Troubles du goût
  • Maux de tête
  • Saignements de nez
  • Essoufflement
  • Toux
  • Nausées, vomissements
  • Réactions allergiques - éruptions cutanées incluant rougeurs et démangeaisons, gonflement des mains, des pieds, des chevilles, de la face, des lèvres, de la bouche ou de la gorge
  • Troubles nerveux provoquant faiblesse, fourmillements ou engourdissement des doigts, des orteils, autour de la bouche ou dans la gorge, parfois en association avec des crampes.
  • Sensation d'essoufflement.
  • Angine et une forte fièvre.
  • Diminution du nombre de globules blancs
  • Diminution du nombre de plaquettes
  • Diminution du nombre de globules rouges

Interactions  médicamenteuses :

  • Vaccin contre la fièvre jaune, et la phénytoïne à visée prophylactique
  • Phénytoïne
  • Ciclosporine
  • Tacrolimus
  • Itraconazole
  • Mitomycine C