NEURID 200 mg Comprimé

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

NEURID 200 mg Comprimé

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

SULPIRIDE

Famille médicamenteuse

NEUROLEPTIQUE

Classe thérapeutique

Neurologie - Psychiatrie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

59.15DH

Informations complémentaires

Le sulpiride est un neuroleptique conventionnel désinhibiteur de la famille chimique des benzamides.

Indications thérapeutiques :

  • Schizophrénie,
  • Certains types de psychoses,
  • Troubles graves du comportement chez l'enfant),
  • Anxiété

Posologie :

A titre indicatif :

  • Etats d’anxiété et dépressifs: 150 à 300 mg par jour, à répartir sur 3 prises par jour.
  • Etats de retrait sur soi, de manque d’action, de manque de volonté, de diminution d’activité sociale: 200 à 600 mg par jour à répartir sur 3 prises par jour.
  • Maladies mentales aiguës ou chroniques : 600 à 1600 mg par jour à répartir sur 3 prises par jour.

Contre-indications :

  • Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des autres constituants du produit.
  • Phéochromocytome
  • dopaminergiques.
  • Torsades de pointes

Effets secondaires :

  • Raideur musculaire et difficultés à coordonner les mouvements.
  • Prise de poids.
  • Hypotension orthostatique.
  • Somnolence.
  • Mouvements involontaires ou inadaptés,
  • tics,

Interactions  médicamenteuses:

  • Sultopride
  • Agonistes dopaminergiques (amantadine, apomorphine, bromocriptine, cabergoline, entacapone, lisuride, pergolide, piribédil, pramipexole, quinagolide, ropinirole) en dehors du cas du patient parkinsonien :
  • Alcool
  • Médicaments pouvant donner des torsades de pointes : certains neuroleptiques (thioridazine, chlorpromazine, lévomépromazine, trifluopérazine, cyamémazine, amisulpride, tiapride, halopéridol, dropéridol, pimozide), bépridil, cisapride, diphémanil, érythromycine IV, mizolastine, vincamine IV...) anti-arythmiques de classe la (quinidine, hydroquinidine, disopyramide) et de classe III (amiodarone, sotalol, dofétilide, ibutilide),
  • Lévodopa
  • Agonistes dopaminergiques (amantadine, apomorphine, bromocriptine, cabergoline, entacapone, lisuride, pergolide, piribédil, pramipexole, quinagolide, ropinirole)
  • Halofantrine, pentamidine, sparfloxacine, moxifloxacine
  • Médicaments bradycardisants (antagonistes du calcium bradycardisants : diltiazem, vérapamil ; bêtabloquants ; clonidine ; guanfacine ; digitaliques ; anticholinestérasiques : donépézil, rivastigmine, tacrine, ambénonium, galantamine, pyridostigmine, néostigmine) 
  • Médicaments hypokaliémiants [diurétiques hypokaliémiants, laxatifs stimulants, amphotéricine B (voie IV), glucocorticoïdes, tétracosactide] 
  • Antihypertenseurs
  • Autres dépresseurs du système nerveux central
  • Dérivés morphiniques.
  • Sucralfate
  • Topiques gastro-intestinaux,
  • Anti-acides
  • Charbon