LUVERIS 75 U.I

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

LUVERIS 75 U.I

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

Lutropine alfa

Famille médicamenteuse

Gonadotrophine

Classe thérapeutique

Endocrinologie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

448.00DH

Informations complémentaires

La lutropine alfa est une hormone lutéinisante humaine recombinante (r-hLH),

Indications thérapeutiques :

  • Chez les femmes adultes qui présentent un déficit sévère en hormone lutéinisante (LH) et en FSH.

Posologie :

Chez les femmes présentant un déficit en LH et en FSH, l’objectif du traitement par Lutropine alfa en association avec la FSH est de développer un seul follicule de Graaf mature, à partir duquel l’ovule sera libéré après administration de choriogonadotropine humaine (hCG). Lutropine alfa devra être administré en injections quotidiennes, en même temps que la FSH. Ces patientes étant aménorrhéiques et présentant une faible sécrétion endogène d’estrogènes, le traitement peut être débuté à tout moment du cycle.

Lutropine alfa devra être administré en même temps que la follitropine alfa.

Le traitement devra être adapté à la réponse individuelle de chaque patiente, celle-ci étant déterminée en mesurant la taille du follicule par échographie et la sécrétion estrogénique. Le traitement recommandé commence par 75 UI de lutropine alfa par jour, avec 75 à 150 UI de FSH

Contre-indications :

  • Allergie  au principe actif ou à l’un des excipients
  • Saignements gynécologiques d’étiologie inconnue
  • Tumeur hypothalamique ou hypophysaire
  • Hypertrophie ou des kystes de l’ovaire, non imputables à un syndrome des ovaires polykystiques et d’étiologie inconnue
  • Malformations des organes génitaux incompatibles avec une grossesse
  • Fibromes utérins incompatibles avec une grossesse
  • Carcinome ovarien, utérin ou mammaire
  • Insuffisance ovarienne primitive

Effets secondaires :

Fréquents :

  • Réaction au site d’injection (par ex. douleur, érythème, hématome, gonflement et/ou irritation au site d’injection)
  • Affections gastro-intestinales : douleurs abdominales, gêne abdominale, nausées, vomissements, diarrhée
  • Maux de tête
  • SHO d’intensité légère ou modérée
  • Kyste ovarien,
  • Douleurs mammaires,
  • Douleurs pelviennes.

Interactions médicamenteuses:

  • Sans objet