LUDIOMIL 75 mg, Comprimé Pelliculé

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

LUDIOMIL 75 mg, Comprimé Pelliculé

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

MAPROTILINE

Famille médicamenteuse

ANTIDEPRESSEUR

Classe thérapeutique

Neurologie - Psychiatrie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

81.30DH

Informations complémentaires

La maprotiline exerce un effet anticholinergique central et périphérique

Indications thérapeutiques :

  • Épisodes dépressifs.

Posologie :

  • La posologie recommandée est comprise entre 75 à 150 mg par jour.
  • La posologie initiale est le plus souvent de 75 mg en 1 à 3 prises par jour

Contre-indications :

  • Hypersensibilité à la maprotiline ou à l'un des excipients,
  • Infarctus du myocarde récent,
  • Risque connu de glaucome par fermeture de l'angle,
  • Risque de rétention urinaire lié à des troubles urétro-prostatiques,
  • Association au sultopride,

Effets secondaires :

  • Sécheresse de la bouche, constipation, troubles de l'accommodation, tachycardie, sueurs, troubles
  • Troubles hématologiques: hyperéosinophilie, leucopénie, agranulocytose, thrombopénie,
  • Troubles de la conduction ou du rythme (avec des doses élevées),
  • Troubles endocriniens: hypertrophie mammaire, galactorrhée,
  • Hypotension orthostatique,
  • Impuissance.
  • Somnolence ou sédation (effet antihistaminique)
  • Risque suicidaire;
  • Apparition d'épisodes maniaques;
  • Délire chez les sujets psychotiques.
  • Prise de poids,
  • Bouffées de chaleur,
  • Réactions cutanées allergiques,
  • Alopécie,
  • Dysarthrie,
  • Hépatites cytolytiques ou cholestatiques exceptionnelles,
  • Syncope.

Interactions  médicamenteuses:

  • Médicaments abaissant le seuil épileptogène (antidépresseurs (imipraminiques, inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine), les neuroleptiques (phénothiazines et butyrophénones), la méfloquine, le bupropion, le tramadol.)
  • Médicaments atropiniques (antidépresseurs imipraminiques, la plupart des antihistaminiques H1 atropiniques, les antiparkinsoniens anticholinergiques, les antispasmodiques atropiniques, le disopyramide, les neuroleptiques phénothiaziniques ainsi que la clozapine.)
  • Sultopride
  • Clonidine et guanfacine
  • Sympathomimétiques alpha et bêta (voie parentérale)
  • Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine
  • Adrénaline (voie bucco-dentaire ou sous-cutanée)
  • Thioridazine (neuroleptique phénothiazinique)
  • Antihypertenseurs
  • Baclofène
  • Bêta bloquant dans l'insuffisance cardiaque
  • Antipsychotiques