Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

Le laboratoire Sothema lance " Zestra " sur le marché Marocain

  • 01 fév 2015

  • Par : pharmapresse

  • Tags :

Lors d’un point de presse organisé à Casablanca, le vendredi 13 février , le  laboratoire Sothema a annoncé le lancement de Zestra, une solution contre le dysfonctionnement sexuel chez la femme.

elon Sotheme , Zestra et composée de produits qui respectent le PH vaginal, sans Paraben,sa composition est naturelle., Il s’agit d’un mélange d’huiles botaniques complètement naturelles, sans hormones et dont l’effet est cliniquement testé. Il est recommandé pour les femmes avec une dysfonction sexuelle et souhaitant accéder à une vie de couple conjugale harmonieuse, cette solution est destinée aux femmes âgées de 21 à 65 ans.

 Zestra est vivement recommandée pour les femmes présentant des difficultés et souhaitant accéder à une vie de couple conjugale harmonieuse dont les femmes préménopausées, les ménopausées naturellement, les femmes sujettes à un stress permanent, celles ayant subi un traitement chimiothérapique et les femmes qui prennent des pilules ou injections contenant des hormones de remplacement .

L’application de cette solution est locale et son effet se manifeste 5 à 10 minutes après utilisation. « Il favorise la sensation qui est le principal mécanisme impliqué dans la réponse sexuelle physiologique ».

Il est à noter  que le dysfonctionnement sexuel dans le monde arabe est plus répandue chez la femme que chez l’homme. La prévalence est de 43%, contre 30% chez l’homme.

Au Maroc on note que parmi les causes du divorce figure l’incompatibilité conjugale. Selon les derniers chiffres du ministère marocain de la Justice, les jugements de divorce prononcés l’année dernière pour inconvenance (Shiqaq) ont dépassé les 40.000 cas, contre 7.213 en 2004. De plus, selon une étude réalisée par Lauman, jusqu’à 40% des femmes connaissent une  dysfonction sexuelle au cours de leur vie sexuelle active et une femme sur 4 est incapable d’atteindre l’orgasme.