Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

L’absentéisme des médecins: le mouvement d'inspection s'accélère.

  • 01 mai 2015

  • Par : pharmapresse

  • Tags :

La lutte contre l’absentéisme des médecins de la santé publique est devenue une préoccupation majeure de Mr Houcine El Ouardi, ministre de la santé . En effet, le ministre a donné, la semaine dernière, de fermes instructions aux responsables de son département pour multiplier les visites inopinées de tous les établissements de santé publics du territoire national pour lutte contre l'absentéisme des médecins de la santé publique.

Selon des sources du ministère de la santé, la commission d'inspection vise en particulier les médecins de garde, le contrôle des certificats médicaux justifiant une absence au travail ainsi le respect de l'interdiction des médecins d'exercer au même temps dans le secteur public et le secteur privé.

Les sanctions prévues en cas de non-respect des obligations des médecins sont la privation de salaire, la suspension immédiate de fonction voire même une poursuite judiciaire.

Il est à signaler que Mr Houcine El Ouardi, avait mis sa menace à exécution en prenant des mesures sévères à l'encontre d'un certain nombre de médecins, notamment le médecin du service de maternité de l'hôpital public de Tinghir qui remplaçait un médecin propriétaire d'une clinique privée d'El Jadida sans l'autorisation ni du ministère de la santé ni de l'ordre des médecins ainsi le médecin du service de maternité de l'hôpital de Missour, qui s'est absenté durant 51 mois pendant lesquels ce médecin a remis des certificats médicaux justifiant son incapacité à exercer, alors qu'après enquête, il s'est avéré qu'il exerçait de manière habituelle dans une clinique privée de Rabat.

Il est à signaler aussi que El Houssaine Louardi avait publié une circulaire concernant l'absence injustifiée au travail, l'exercice par les fonctionnaires d'activités privées et la délivrance de certificats médicaux sans justification valable. Cette circulaire est une dérogation à l'article 73 du dahir du statut général de la fonction publique qui stipule que tout manquement aux obligations professionnelles ou infraction de droit commun, est puni d'une suspension de l'auteur de la faute par l'autorité disciplinaire. En cas de suspension immédiate, le conseil disciplinaire doit pouvoir être saisi dans les plus brefs délais.