ISPERID 3Mg, comprimé

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

ISPERID 3Mg, comprimé

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

RISPERIDONE

Famille médicamenteuse

NEUROLEPTIQUE

Classe thérapeutique

Neurologie - Psychiatrie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

186.70DH

Informations complémentaires

La rispéridone est un antipsychotique atypique, c'est-à-dire un neuroleptique de seconde génération

Indications thérapeutiques :

Enfants âgés de 5 à 11 ans :

  • Traitement des troubles du comportement (tels que hétéro-agressivité, automutilation, impulsivité majeure et stéréotypies sévères) observés dans les syndromes autistiques, en monothérapie.
  • Présentant un retard mental accompagné de troubles du comportement (tels que agressivité, agitation, impulsivité, automutilations), en monothérapie.

Adultes :

  • Traitement des psychoses, en particulier des psychoses schizophréniques aiguës et chroniques.
  • Traitement à court terme des épisodes maniaques aigus modérés à sévères.
  • Chez les patients nécessitant un traitement au long cours, la rispéridone a démontré son efficacité.

Posologie :

Traitement de la schizophrénie :

Adultes : 2 mg par jour,

Traitement des accès maniaques

Adultes : 2 mg une fois par jour.

Traitement de l'agressivité persistante chez les personnes présentant une démence d'Alzheimer :

La dose est de 0,25 mg deux fois par jour.

Utilisation chez les enfants et les adolescents :

Dans le traitement du trouble des conduites : La dose dépendra du poids de l’enfant:

  • Pour un enfant de moins de 50 kg : 0,25 mg une fois par jour.
  • Pour un enfant de 50 kg ou plus : 0,5 mg une fois par jour.

La durée du traitement dans le trouble des conduites ne doit pas dépasser 6 semaines.

Contre-indications :

  • Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients.
  • Démence avec le diagnostic vraisemblable d'une démence à corps de Lewy (en plus des symptômes typiques de la démence, au moins deux des trois symptômes suivants: parkinsonisme, hallucinations visuelles, évolution fluctuante).
  • Démence avec des symptômes parkinsoniens tels que rigidité musculaire, bradykinésie et troubles posturaux de type parkinsonien.

Effets secondaires :

  • hyperprolactinémie
  • Infections et infestations : pneumonie, bronchite, infection des voies respiratoires supérieures, sinusite, infection des voies urinaires, infection auriculaire, grippe
  • Affections psychiatriques : prise de poids, augmentation de l'appétit, diminution de l'appétit
  • Affections psychiatriques : trouble du sommeil, agitation, dépression, anxiété

Interactions  médicamenteuses:

  • Lévodopa et agonistes dopaminergiques
  • Médicaments hypotenseurs
  • Médicaments connus pour allonger l'intervalle QT
  • Inhibiteurs puissants du CYP2D6
  • Inhibiteurs du CYP3A4 et/ou de la P-gp
  • L'érythromycine
  • La rifampicine
  • Anticholinestérases
  • Anticonvulsivants
  • La carbamazépine
  • Le topiramate.
  • L'itraconazole,
  • Le kétoconazole,
  • Les phénothiazines
  • Inhibiteurs de protéases.
  • Diurétiques
  • Furosémide
  • Antagonistes des récepteurs H2
  • Lithium:
  • La fluoxétine,