FEBREX , poudre en Sachet Enfant

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

FEBREX , poudre en Sachet Enfant

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

Paracetamol phéniramine acide ascorbique

Famille médicamenteuse

Antalgique et antipyretique

Classe thérapeutique

Antalgiques Antipyrétique

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

19.00DH

Informations complémentaires

Indications thérapeutiques :

Traitement au cours des rhumes :

  • Des sensations de nez bouché,
  • De l'écoulement nasal clair,
  • Des maux de tête et/ou fièvre

Posologie :

  • Enfant de 6 à 10 ans : 1 sachet 2 fois par 24 heures.
  • Enfant de 10 à 12 ans : 1 sachet 3 fois par 24 heures.
  • Enfant de 12 à 15 ans : 1 sachet 4 fois par 24 heures.

Contre-indications :

  • Hypersensibilité à l'un des constituants du produit
  • insuffisance hépatocellulaire,
  • en cas de risque de glaucome par fermeture de l'angle,

Effets secondaires :

  • Sédation ou somnolence
  • Sécheresse des muqueuses,
  • Constipation,
  • Troubles de l'accommodation
  • Mydriase,
  • Palpitations,
  • Risque de rétention urinaire,
  • Hypotension orthostatique,
  • Troubles de l'équilibre,
  • Vertiges,
  • Baisse de la mémoire ou de la concentration,
  • Incoordination motrice, tremblements,
  • Confusion mentale,
  • Hallucinations,
  • rares cas de réactions d'hypersensibilité à type de choc

Interactions médicamenteuses:

  • Alcool (liée à la présence de phéniramine)
  • Autres médicaments sédatifs (liées à la présence de phéniramine) : dérivés morphiniques (analgésiques, antitussifs et traitements de substitution), neuroleptiques, barbituriques, benzodiazépines, anxiolytiques autres que benzodiazépines (par exemple méprobamate), hypnotiques, antidépresseurs sédatifs (amitriptyline, doxépine, miansérine, mirtazapine, trimipramine), antihistaminiques H1 sédatifs, antihypertenseurs centraux, baclofène et thalidomide.
  • Autres médicaments atropiniques (liées à la présence de phéniramine) : antidépresseurs imipraminiques, la plupart des antihistaminiques H1 atropiniques, les antiparkinsoniens anticholinergiques, antispasmodiques atropiniques, disopyramide, neuroleptiques phénothiaziniques ainsi que clozapine.