FARMORUBICINE 50 mg/ 25 ml Injectable

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

FARMORUBICINE 50 mg/ 25 ml Injectable

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

EPIRUBICINE

Famille médicamenteuse

ANTICANCEREUX

Classe thérapeutique

Cancérologie - Hématologie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

495.00DH

Informations complémentaires

L'épirubicine appartient à la famille des  anthracyclines.

Indications thérapeutiques :

  • Sarcomes des parties molles,
  • Cancers de l'œsophage, de l'estomac, du pancréas, cancers hépatocellulaires,
  • Cancers épidermoïdes de la sphère oto-rhino-laryngologique.
  • Carcinomes mammaires,
  • Cancers de l'ovaire,
  • Lymphomes malins non hodgkiniens, maladie de Hodgkin,
  • Cancers microcellulaires du poumon,

Posologie :

  • Posologie moyenne de 40 à 100 mg/m2 par cycle, chaque cycle étant séparé du précédent par une période de 3 à 4 semaines, les cycles pouvant être répétés jusqu'à une dose cumulative maximale de 900 mg/m2.
  • Les cycles de traitement peuvent être espacés en cas de manifestations toxiques et notamment de toxicité hématologique.

Contre-indications :                                                           

  • Hypersensibilité à l'épirubicine ou à l'un des excipients, ou à d'autres anthracyclines ou anthracènediones.
  • Angine de poitrine instable, infarctus du myocarde récent, myocardiopathie et arythmie sévère.
  • Allaitement
  • Insuffisance hépatique sévère.
  • Traitements antérieurs par l'épirubicine et/ou d'autres anthracyclines ou anthracènediones à la dose maximale cumulative.
  • Dépression médullaire persistante
  • infections systémiques aigues.

Effets secondaires :

Les  plus fréquents :

  • Hypoplasie médullaire,
  • . Intolérance digestive (anorexie, nausées, vomissements),
  • Asthénie,
  • . Accès fébriles,
  • Stomatite,
  • Aménorrhée, azoospermie,
  • Alopécie.

Interactions  médicamenteuses :

  • Vaccin contre la fièvre jaune, et la phénytoïne à visée prophylactique
  • Phénytoïne
  • Ciclosporine
  • Tacrolimus
  • Itraconazole:
  • Mitomycine C