BARALGIN M 1 g , Suppositoire

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

BARALGIN M 1 g , Suppositoire

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

Métamizole sodique

Famille médicamenteuse

ANTISPASMODIQUE

Classe thérapeutique

Antalgiques

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

11.60DH

Informations complémentaires

Le  métamizole est un dérivé de la pyrazolone agissant comme antipyrétique et offrant des propriétés analgésiques et spasmolytiques modérées. Elle exerce un effet anti-inflammatoire non stéroïdien.

Indications thérapeutiques :

  • Douleurs légères à modérées,
  • Fièvres.

Posologie :

Adultes: la dose unitaire usuelle est de 500 à 1'000 mg; la dose quotidienne de 1'000 à 3'000 (max. 4'000) mg, fractionnée en 3-4 applications/24 heures.

Enfants: les gouttes sont également destinées aux enfants. Chez les nourrissons et les enfants en bas âge. La dose est fixée selon le poids corporel (1 ml de solution = 20 gouttes)

L'administration parentérale est réservée aux états douloureux aigus graves, lorsqu'une administration entérale ne peut avoir lieu.

Adultes: la dose unitaire usuelle est de 0,5 - 1,0 g, soit 1-2 ml à administrer lentement par voie i.v. ou i.m. (max. 500 mg/min)

Contre-indications :

  1. Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients selon la composition,
  2. Une allergie aux autres pyrazolones
  3. Un bronchospasme ou d'autres réactions anaphylactoïdes,
  4. Une fonction médullaire diminuée ou avec des troubles de l'hématopoïèse,
  5. Une porphyrie hépatique,
  6. Une carence en glucose-6-phosphate-déshydrogénase,
  7. Les nourrissons de moins de 3 mois ou pesant moins de 5 kg.

Effets secondaires :

  • Réactions allergiques: angioedème, urticaire, bronchospasme, syndrome de Lyell, syndrome de Stevens-Johnson, choc anaphylactique;
  • Système urinaire: insuffisance rénale, une anurie, oligurie, protéinurie, néphrite interstitielle;
  • Système hématopoïétique: agranulocytose (qui est accompagné par une variété de symptômes, y compris la stomatite, frissons, fièvre, difficulté à avaler, le développement des phénomènes de vaginite ou proctite), leucopénie, thrombocytopénie;
  • Autres: abaisser la pression artérielle, la parésie d'accommodation, la bouche sèche, difficulté à uriner, diminution de la transpiration, la tachycardie.

Interactions médicamenteuses:

  • Substance radio-opaque
  • Pénicilline,
  • Les solutions de plasma remplaçant colloïdales (peut être la réaction d'hypersensibilité);
  • Autres analgésiques non narcotiques
  • Barbituriques phénylbutazone
  • Sédatifs
  • Tranquillisants,
  • Codéine,
  • propranolol, H-2 bloqueurs;
  • Dérivé de la phénothiazine
  • Contraceptifs oraux,
  • Allopurinol eantidépresseurs tricycliques
  • Boissons alcoolisées