Cliniques privées

Message d'erreur

  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).
  • Notice: Undefined index: node in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Trying to get property 'field_rubrique_icon' of non-object in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Undefined index: node in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Trying to get property 'field_rubrique_icon' of non-object in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Undefined index: node in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Trying to get property 'field_rubrique_icon' of non-object in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Undefined index: node in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Trying to get property 'field_rubrique_icon' of non-object in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Undefined index: node in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Trying to get property 'field_rubrique_icon' of non-object in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Undefined index: node in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Trying to get property 'field_rubrique_icon' of non-object in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Undefined index: node in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Trying to get property 'field_rubrique_icon' of non-object in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Undefined index: node in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Trying to get property 'field_rubrique_icon' of non-object in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Undefined index: node in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Trying to get property 'field_rubrique_icon' of non-object in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).

Taxonomy term

Epaulé par plusieurs investisseurs, le très  médiatique médecin épidémiologiste, Jaâfar Heikel, s'apprête à investir dans le secteur des cliniques privées. Sa société CIHA Holding (Centres internationaux hospitaliers et ambulatoires), fondée et dirigée par lui, ouvrira très prochainement, à Casablanca, sa première clinique privée

Le groupe compte s’appuyer sur les bénéficiaires de l’assurance maladie obligatoire et viser des patients plus aisés.

CIHA Holding prévoit d’ouvrir dix cliniques au Maroc d’ici à 2025 et quatre au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Gabon.

Jaâfar Heikel est  médecin épidémiologiste spécialisé dans les maladies infectieuses. Il a multiplié les postes à responsabilité dans le domaine de la santé :

  • Conseiller auprès du Ministre de la Santé publique
  • Directeur général de la santé de la région de Casablanca (2002-2005)
  • Doyen de la Faculté de Sciences de la Santé de Casablanca
  • vice-recteur de l’université Internationale de Casablanca (2015-2017).
  • Directeur du Programme National MST/SIDA (Ministère de la Santé Publique)
  • Directeur du Département des Relations Internationales du Ministère de la Santé

Taxonomy term

Le Groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM)  vient d’acquérir la clinique Badr de Casablanca.

Les Objectifs  selon les responsable du ODM est de  proposer des soins d’excellence aux patients de tout le Royaume et leur fournir une prise en charge complète incluant l’hospitalisation et la chirurgie,

Le groupe ODM

  • Fondé en 2014 par Mohamed El Mandjra, ancien DG de Meditel (Orange).
  • Le groupe ODM est présent à Casablanca, Marrakech, Rabat, Oujda et Fès
  • Il regroupe 10 unités comprenant 3 unités d’oncologie et diagnostic, 2 unités d’oncologie médicale, 3 centres d’imagerie dédiés, un laboratoire d’anatomopathologie et maintenant une clinique multidisciplinaire.
  • Il a également le centre de traitement Al Kindy, radiologie Anoual, clinique Badr, clinique spécialisée Menara à Marrakech et le laboratoire Moulay Idriss, entre autres.
  • 55 médecins
  • Plus de 60.000 patients en 2018

CV de Mohamed Elmandjra :

  • Il a dirigé le marketing Europe pour les activités imagerie par résonance magnétique (IRM).
  • vice-président marketing chez ADAC (spé­cialisé en médecine nucléaire).
  • En mars 2008, il est nommé DG de Méditel qu’il quitte en mai 2013 pour créer Blue Mango Capital, une entité d’investissements dans la haute technologie et la santé.
  • En 2014, il fonde le groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM)

Taxonomy term

Les cliniques privées viennent d'être secouées par une nouvelle affaire. Après les accusations de fraudes fiscales et pratiques immorales lors des troisièmes Assises sur la fiscalité par le Secrétaire général du ministère des Finances Zouhair Chorfi, voilà une nouvelle polémique qui éclate entre les cliniques de Casablanca.

Selon une correspondance interne de l’Association nationale des cliniques privées, ces derniers temps, ils ont appris que certaines grandes cliniques à Casablanca se livrent une bataille acharnée sur qui va le plus soudoyer les ambulanciers. Il a été même question de les réunir autour d’un cocktail, de distribuer des sommes d’argent et de leur offrir des voyages à l’étranger.

Ces agissements sont jugés scandaleux par l’Association, qui précise "qu’elle ne peut demeurer inactive face à ce grave problème qui salit la réputation des cliniques privées car au moment où elle fournit un effort considérable pour soigner l’image de marque des adhérents, des directeurs de cliniques sans scrupules la ternissent par ces pratiques innommables".

Il est à signaler que lors des troisièmes Assises sur la fiscalité organisées le mois dernier, le secrétaire général du ministre de l’Économie et des Finances, Zouhair Chorfi, avait  reproché ouvertement aux professionnels du secteur privé de la Santé au Maroc de s’adonner à des pratiques immorales. Selon lui les cliniques privées encaissement au noir et en cash et ne déclare que 10% de leurs revenus.


Taxonomy term

L’Association nationale des cliniques privées (ANCP) Elle va poursuivre le secrétaire général du ministère de l’Économie et des finances, suite à des propos tenus lors des 3es assises de la fiscalité tenues les 3 et 4 mai à Skhirat.

Le secrétaire général du ministre de l’Économie et des Finances, Zouhair Chorfi, avait  reproché ouvertement, pendant ces assises, aux professionnels du secteur privé de la Santé au Maroc de s’adonner à des pratiques immorales. Selon lui les cliniques privées encaissement au noir et en cash et ne déclare que 10% de leurs revenus.

Voici quelques propos du SG du ministre de l’Économie et des Finances qui ont soulevé ce  tollé : "Nous ne sommes pas dans des minorations des valeurs de 10% ou de 20%. Personnes n’aime payer l’impôt. Que les gens minorent leur déclaration de revenus de 20%, ce n’est pas grave, mais qu’ils les minorent de 90%, là, j’ai un problème. Quand on arrive dans une clinique privée et que cette dernière nous annonce qu’elle ne prend pas les chèques, qu’est-ce que ça veut dire ? Il faut que ça cesse ! La corruption, ça suffit ! Le noir, ça suffit ! A quoi sert un ordre ? A quoi sert une association si elle ne peut pas rappeler à l’ordre ses adhérents en cas de manquement ? Chacun doit faire l’effort nécessaire de balayer devant sa porte ".

L’ANCP  rejette catégoriquement ces accusations infondées. Selon  le président de l’ANCP, "Cette déclarations venant d’un représentant officiel est irresponsables et graves, Mr Zouhair Chorfi a accusé le secteur de faire 90 % de détournements fiscaux, chose qui n’est pas vraie. La direction de la fiscalité a vérifié nos comptes, et le seul redressement qui a été effectué n’a pas dépassé 1,5 %".


Taxonomy term

L’Association nationale des cliniques privées (ANCP) Elle va poursuivre le secrétaire général du ministère de l’Économie et des finances, suite à des propos tenus lors des 3es assises de la fiscalité tenues les 3 et 4 mai à Skhirat.

Le secrétaire général du ministre de l’Économie et des Finances, Zouhair Chorfi, avait  reproché ouvertement, pendant ces assises, aux professionnels du secteur privé de la Santé au Maroc de s’adonner à des pratiques immorales. Selon lui les cliniques privées encaissement au noir et en cash et ne déclare que 10% de leurs revenus.

Voici quelques propos du SG du ministre de l’Économie et des Finances qui ont soulevé ce  tollé : "Nous ne sommes pas dans des minorations des valeurs de 10% ou de 20%. Personnes n’aime payer l’impôt. Que les gens minorent leur déclaration de revenus de 20%, ce n’est pas grave, mais qu’ils les minorent de 90%, là, j’ai un problème. Quand on arrive dans une clinique privée et que cette dernière nous annonce qu’elle ne prend pas les chèques, qu’est-ce que ça veut dire ? Il faut que ça cesse ! La corruption, ça suffit ! Le noir, ça suffit ! A quoi sert un ordre ? A quoi sert une association si elle ne peut pas rappeler à l’ordre ses adhérents en cas de manquement ? Chacun doit faire l’effort nécessaire de balayer devant sa porte ".

L’ANCP  rejette catégoriquement ces accusations infondées. Selon  le président de l’ANCP, "Cette déclarations venant d’un représentant officiel est irresponsables et graves, Mr Zouhair Chorfi a accusé le secteur de faire 90 % de détournements fiscaux, chose qui n’est pas vraie. La direction de la fiscalité a vérifié nos comptes, et le seul redressement qui a été effectué n’a pas dépassé 1,5 %".


Taxonomy term

Dans les cliniques privées au Maroc, il faut payer en liquide ou présenter un chèque de garantie, sans cette garantie, impossible d’être admis ou pris en charge.

La clinique est un  lieu où le malade est censé trouver des soins est devenu source d’angoisse pour les Marocains. Les patients ont plus peur de l’engrenage du système de la santé en général et de celui des cliniques privées en particulier, que de la maladie elle-même.

"Payer d'abord" pratiquée par certaines cliniques privées fait polémique depuis longtemps dans notre pays. Mais une décision de justice d’un tribunal du Maroc, rendue la semaine dernières, a imposé une peine de prison à un propriétaire et à un directeur d’une clinique privée qui avait refusé de prendre en charge une personne gravement malade.

Le jugement s’est basé sur le délit de non assistance à personne en danger.

Cette décision représente une jurisprudence dans ce domaines selon les spécialistes.

Le chèque de garantie en particulier représente un grand problème pour les patients et certaines cliniques privées. Il s’agit d’une pratique illégale et contraire aux règles déontologiques de la profession que d’exiger un chèque de garantie, lors de l’admission dans une clinique ou tout autre établissement hospitalier.

Le chèque de garantie est interdit par la loi, mais son utilisation est largement répandue dans le commerce.


Taxonomy term

Les médecins et cliniques du privé sont en colère. Ils ne cachent pas leur mécontentement. Il y a un ras le bol quasi unanime. Aujourd’hui ils dénoncent d'une seule voix les menaces qui risquent de miner leur profession.

Après une grève nationale du 30 mars 2017, la récente réunion avec le ministre de la santé et faute de satisfaction de leurs revendications, les médecins et les cliniques privés appellent à une série de grève le 18 octobre, le 22 novembre et le 20 décembre 2018 pour dénoncer l’absence de dialogue constructif avec les instances administratives.

Leurs principales revendications sont :

  • La révision de la convention nationale de l’AMO conclue en 2006 et en particulier du tarif national de référence (revoir le tarif référentiel de la visite médicale, restée inchangée depuis 2006, bien que la loi réglementaire stipule sa révision tous les trois ans).
  • La révision du délai de délivrance des prises en charge pour certaines pathologies chroniques.
  • Le droit de recevoir dans les cabinets et dans les cliniques privées, les patients relevant du Ramed via un protocole concerté.
  • L'Arrêt de "l'acharnement" du fisc contre les médecins et cliniques du privé.

Taxonomy term

Après la controverse qui a accompagné l’adoption de la loi 113-13 autorisant l’ouverture du capital des cliniques privées à des investisseurs non médecins et l’emprise du Groupe Saham sur le secteur de la santé, Monsieur Moulay Hafid Elalamy, président fondateur de ce Groupe Saham et ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie Numérique, a décidé, de se retirer de ce secteur et céder ses clinques.

Selon une source fiable, le groupe Saham aurait mandaté la succursale française de la banque américaine JP Morgan pour coordonner l’opération de cession de Meden Healthcare, son pôle de santé.

Le groupe Saham, et particulièrement son patron Moulay Hafid Elalamy, a souvent fait l’objet de critiques en raison du risque de conflit d’intérêt que cet investissement présente. Les médecins reprochent au ministre de l’industrie et homme d’affaires d’être à la tête d’un groupe qui opère tout à la fois dans l’assurance, les cliniques et l’industrie pharmaceutique avec en prime d’être au plus près de la décision politique et gouvernementale.

Cette décision trouve son explication en raison de la controverse qu'a suscité l’obtention du statut d'association d'utilité publique d’une ONG, créée par président du Groupe Saham.

Il est à noter que Groupe Saham  possède un réseau de 4 cliniques : l’Hôpital Privé de Marrakech, la clinique Ghandi et Clinique Yasmine à Casablanca, la clinique d’Oncologie de Tanger et 2 centres de radiologie: la Radiologie Blue Park à Casablanca et la Radiologie Bouregreg à Rabat. Dans le secteur de l'industrie pharmaceutique, SAHAM Pharma, a acquis en mars 2011 le site de fabrication de la société GSK Maroc, filiale du groupe international Glaxosmithkline.

 Dans le secteur de l'activité établissements de soins santé, SahamAsisanté (en partenariat avec le leader d’assurance maladie en Espagne, la coopérative Lavina-Asisa) a créé 5 filiales en 2014 qui sont toutes destinées à des activités médicales, notamment la construction, l’acquisition et l’exploitation de complexes médico-hôteliers :

  • La filiale Spring Park, créée en juin 2014, spécialisée en importation, l'acquisition, la location, la vente de matériel et d'équipements en relation avec le secteur de la santé.
  • Les filiales Coral Park, Cristal Park et Ivory Park, créées en avril, juin et juillet 2014, se chargeront de " la construction, l'aménagement, l'équipement et l'exploitation directe ou indirecte de complexes médico-hôtelier; l'importation, l'acquisition, la location, la vente de matériel et d'équipements notamment de nature médicale et hôtelière; la formation d'un personnel qualifié pour l'exploitation de centres médico-hôtelier ".
  • Enfin, Wood Park, opèrera dans la location d'équipements médicaux, la gestion des activités non médicales des centres de soins et les prises de participation dans le secteur.

Taxonomy term

Le Procureur général près la Cour d'appel de Casablanca vient de convoquer les représentants juridiques de certaines cliniques suite à une plainte déposée contre eux par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

Ces cliniques sont soupçonnées d'être impliquées dans des détournements de fonds publics, d'irrégularités, abus de pouvoir et falsification des documents administratifs.

Cette convocation fait suite à une plainte déposée récemment par la CNNS auprès du procureur général du Roi à Casablanca suite à un rapport de l'inspection générale de celle-ci faisant état de détournements et d'irrégularités dans ces établissements.

Ce rapport avait révélé l'existence de factures fictives fournies à la CNSS sur des prétendues opérations chirurgicales coûteuses ainsi que la falsification des identités de patients et des ordonnances médicales en vue de bénéficier de médicaments onéreux pour les revendre ensuite. Il a révélé aussi l'implication d'employés de la CNSS avec la complicité de pharmacies et un centre d'hémodialyse et de néphrologie.

Ce rapport a été rédigé à l'issue d'une vaste inspection des cliniques privées des établissements hospitaliers publics.

Les missions d'inspection, composées d'inspecteurs du ministère de la santé et de représentants de la CNSS, avaient visité plus de 260 cliniques privées et 115 établissements hospitaliers publics

Selon la SNSS, les fraudes sont chiffrées en milliards et concernent quelque 200 cliniques privées.