79e organe de l'espèce humaine

79e organe de l'espèce humaine

Les résultats d’une recherche menée depuis 2012  par le professeur J. Calvin Coffey viennent d’être publiés dans le journal «  The Lancet Gastroenterology & Hepatology »

Ce chercheur de l'hôpital universitaire de Limerick (en Irlande) et son équipe ont pu analyser le mésentère, cette membrane située dans notre système digestif qui est une double-couche de péritoine, une membrane de la cavité abdominale, lie nos intestins à la paroi de l'abdomen et maintient tous ces éléments à leur place. Cette étude de  sa structure offre un argument pour sa requalification en tant qu'organe à part entière, il deviendrait alors le 79e organe de l'espèce humaine.

Cette étude a été lue et approuvés par plusieurs scientifiques, et même le célèbre livre Gray's Anatomy, a été  mis à jour pour inclure le mésentère dans la liste des organes. 

Cette nouvelle classification ouvre la porte aux chercheurs pour se pencher à mieux comprendre la fonction de cet organe, ses dérèglements et les  maladies qui peuvent en résulter.  "Nous avons établi son anatomie et sa structure. La prochaine étape, c'est sa fonction", explique le professeur Coffey.

Beaucoup de scientifiques vont donc maintenant s’intéresser de plus  à cette partie du morceau abdominal et intestinal qui était jusque-là oubliée par la médecine .Ceci pourrait bien faire la lumière sur de nombreuses maladies aux causes encore mystérieuses en gastroentérologie.

Coupe horizontale du péritoine dans la partie basse de l'abdomen. Le mésentère est dessiné en rouge

Souce : The Lancet Gastroenterology & Hepatology