Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

Maroc/enseignement : la stratégie face au COVID-19

Face à la pandémie du COVID-19, un plan d’action au niveau des établissements d’enseignement a été établi par lin.e gouvernement Maroc

La présence des élèves et des étudiants au niveau de ces établissements pourrait constituer un facteur d'exposition à l'infection par le SARS-COV-2 et, de là, une source de propagation du virus en milieux familial et communautaire.

A cet égard, la mise en place d'un système de veille et de riposte au covid-19 au niveau des établissements de l'éducation et de la formation permettra au Ministère de la Santé et à ses partenaires d'envisager la mise en œuvre des mesures nécessaires pour limiter la transmission du virus au sein de ces structures et de là, vers les milieux familial et communautaire.

Ce dispositif permettra, d'une part, la détection des cas et d'autre part, l'alerte en cas de tout changement de l'évolution épidémiologique au niveau des établissements, et ce, à travers :

La détection des cas symptomatiques du covid-19 chez les élèves et le personnel éducatif, administratif et de services ;

  • L'identification rapide des contacts à risque d'avoir été exposés à l'infection ;
  • L'identification des foyers secondaires (familiaux ou communautaire) •
  • Le monitoring et l'évaluation de la mise en œuvre des mesures préventives instaurées.

A cet effet, le dispositif de surveillance à mettre en place se basera sur la détection des cas et le dépistage dans leur entourage, et ce, à travers :

  • Une surveillance passive, basée sur la notification, selon la fiche en annexe no 1, des cas répondant à la définition du cas par des points focaux identifiés au niveau des établissements de l'éducation et de la formation et préalablement sensibilisés et dont les missions sont décrites dans les annexes n0 2 et 3
  • Une surveillance passive, basée sur la notification des cas répondant à la définition par des structures de soins publiques et privées ; o Une surveillance active, dans l'entourage des cas confirmés.

Par ailleurs, il est à noter que l'évaluation du risque d'éclosion de foyers dans les établissements devra tenir compte à la fois des données de la surveillance épidémiologique de ses structures, y compris les internats et le transport scolaire, ainsi que de l'étendue de la transmission de la COVID-19 dans la communauté environnante.

Ainsi, au sein des communes avec une incidence hebdomadaire > 50 / 100 000 habitants, il est recommandé d'envisager, en concertation avec les autorités compétentes, la fermeture des établissements scolaires et universitaires pendant 2 semaines

Ailleurs, il est recommandé de considérer les situations suivantes telles que décrites dans le logigramme en annexe no 8

  • 1ère situation : Trois cas ou plus enregistrés au sein de la même classe en une semaine : Envisager la suspension de l'activité d'enseignement jusqu'à 7 jours pour la classe concernée, avec des mesures strictes de prévention et   d'hygiène pour le reste de l'établissement.

Aucun test PCR ne sera demandé aux élèves, ni au début, ni à la fin des 7 jours de suspension des classes.

  • 2ème situation : Trois classes ou plus touchées au sein du même établissement en une semaine : suspension de l'activité d'enseignement pour tout l'établissement jusqu'à 7 jours, tout en instaurant des mesures strictes de prévention et d'hygiène pour le reste de l'établissement.

Aucun test PCR ne sera demandé aux élèves, ni au début, ni à la fin des 7 jours de suspension des classes.

  • 3ème situation : Le cas d'un enseignant ou d'un membre du staff administratif ou de services atteint : Suspension de l'activité d'enseignement jusqu'à 7 jours pour la classe ou les classes concernées sans fermeture de l'établissement. Les mesures strictes de prévention et d'hygiène pour le reste de l'établissement doivent être observées.

Il est à signaler que l'investigation des contacts parmi le personnel de l'établissement sera faite selon le guide de gestion des contacts en vigueur.

La mise en œuvre du dispositif de riposte devra être coordonnée au sein du Comité intersectoriel de coordination et de suivi des actions de santé scolaire et universitaire et de promotion de la santé des jeunes instaurés par des arrêtés gubernatoriaux en vertu de la convention cadre de partenariat intersectoriel conclue en 2018.

Aussi, le suivi de la situation épidémiologique en rapport avec le SARS-COV-2 au sein des établissements de l'éducation et de la formation se fera, comme suit, à travers le circuit d'information figurant à l'annexe n0 9.

  • Établissement des fiches de notification des cas parmi les élèves/étudiants et le staff (Annexes n o 2 et 3) par les points focaux désignés au niveau des établissements de l'éducation et de la formation et leur envoie à l'établissement des Soins de santé Primaire (ESSP) desservant les établissements en question ;   Élaboration, par les ESSP d'un rapport quotidien de la riposte au SARS-COV2 au niveau des établissements de l'éducation et de la formation (Annexe n o 4) concernant la situation qui prévaut. Ce rapport sera adressé à la Délégation provinciale du Ministère de la Santé ;
  • Émission, par le SRES, d'un rapport quotidien de la riposte au SARS-COV-2 au niveau des établissements de l'éducation et de la formation (Annexe n o 5) relatant la situation qui prévaut au niveau provincial à partir des rapports des différents ESSP. Cet outil sera adressé à la DRS pour assurer le suivi de la situation épidémiologique au niveau des provinces de la région ;
  • Élaboration, par la DRS, d'un bilan hebdomadaire régional de la riposte au SARS-COV-2 au niveau des établissements de l'éducation et de la formation (Annexe n o 6) synthétisant les différents bilans quotidiens provinciaux. Ce bilan sera adressé aux Directions de l'Épidémiologie et de Lutte contre les Maladies et de la Population.

Il est à noter que le circuit de l'information est détaillé dans le logigramme figurant à l'annexe n09.

A cet effet, je vous demanderais de veiller à l'application des termes de la présente circulaire en coordination avec les départements partenaires concernés et d'en assurer une large diffusion.