Caralluma europaea (Daghmous ou Zakkum)

La fréquence des intoxications par les plantes représentait 5,1% des intoxications, toutes causes confondues, en dehors des piqûres et envenimations scorpioniques selon une étude du  centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM) de 1980 à 2008.Ces études ont montré que les plantes étaient impliquées dans 5,1% de l’ensemble des intoxications (35% chez des enfants < 15 ans), mais entraînaient une mortalité assez élevée (17 %) .Le  Caralluma europaea (Daghmous ou Zakkum) est une plante potentiellement très toxique

Nom latin: 

Caralluma europaea

Nom commun: 

Daghmous ,Tikiwt, Zakkum)

Habitat géographique:

Afrique, Inde, voir le sud de l’Europe

Description botanique: 

famille des Euphorbiacées. Plantes menues à tiges succulentes couchées ou rampantes, quadrangulaires, vert à gris vert.
La floraison apparaît sur les extrémités des tiges, latéralement ou apicalement. Les fleurs de petite taille en forme d'étoile à cinq branches, sont rayées de jaune et brun rouge au sommet. 

Toxicité:

Sa toxicité multiviscérale dépend de la partie utilisée, de la dose et du mode de préparation. 
Par voie orale, la résine peut provoquer une inflammation des muqueuses digestives avec gastroentérites, des ulcères gastro-intestinaux, des hématuries, des arythmies cardiaques et une hypotension, des convulsions, voire même un coma. 

Appliqué sur la peau, le Daghmous entraîne une irritation, un érythème, une dermatite de contact et des phlyctènes. L’application sur les yeux provoque des larmoiements intenses, une photophobie, des conjonctivites ou des kératites graves pouvant aller jusqu’à la cécité. Inhalée, elle peut provoquer une rhinite, une laryngite, une irritation pulmonaire avec hémoptysie.