Aristolochia Longa (Bereztem)

La fréquence des intoxications par les plantes représentait 5,1% des intoxications, toutes causes confondues, en dehors des piqûres et envenimations scorpioniques selon une étude du  centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM) de 1980 à 2008.Ces études ont montré que les plantes étaient impliquées dans 5,1% de l’ensemble des intoxications (35% chez des enfants < 15 ans), mais entraînaient une mortalité assez élevée (17 %) .

 

Nom latin: 

Aristolochia Longa.L

Nom commun: 

Bereztem

Habitat géographique:

L'Aristolochia Longa pousse sur le Mont Atlas au Maroc

Description botanique: 

Famille des Aristolochiaceae , Vivace glabrescente (haut : 20-50 cm), aux tiges grêles, étalées, souvent rameuses. Feuilles ovales triangulaires (large : 3-5 cm), à la base cordée, aux marges entières. Fleurs solitaires, vert brunâtre, au périanthe glabrescent, à la languette lancéolée. Capsules ovales ou pyriformes, pendantes.

Usage :

Au Maroc, considérée, à tort, comme antidote contre certaines intoxications, voir de morsures de serpents, la racine de Bereztem est fréquemment utilisée pour traiter l'une des pathologies les plus dangereuses, à savoir le cancer, ainsi que les maladies de "Boumezwi" (palpitations de l'aorte), de la constipation, des affections intestinales, des maladies cutanées, des blessures.

Toxicité:

Bereztem, ou aristolochia longa, doit sa toxicité à un acide très concentré au niveau de la racine et que l'Organisation mondiale de la santé considère comme carcinogène, c'est-à-dire capable de provoquer un cancer.Les aristoloches sont des plantes herbacées de la famille des aristolochiacées. Elles contiennent une substance fortement toxique et cancérigène: l'acide aristolochique. Ce genre comprend près de 500 espèces, pour la plupart originaires des régions tropicales et méditerranéennes.

Il a été établi que Bereztem ou Aristoloche,est disponible en vente libre chez les herboristes au Maroc !!