Sommeil normal et troubles du sommeil

Aujourd’hui, le sommeil un enjeu de santé publique. Il représente le tiers de notre temps : à 75 ans, nous aurons dormi 25 ans ! Chaque individu a son besoin propre de sommeil. Deux populations existent : les " courts dormeurs " et les " longs dormeurs ", mais la plus grande partie des individus a un besoin de l'ordre de 8h00 de sommeil. À noter que le besoin de sommeil diminue avec l'âge : ainsi, il est tout à fait normal que les adultes dorment moins longtemps que les enfants. A partir de 40 ans, en général, le temps de sommeil diminue et l'on se réveille plus tôt.

Les différents stades du sommeil :

Le cycle du sommeil est divisé en quatre stades différents :

  • Stade I : endormissement, comprenant 2 sous-stades - stade IA : somnolence et IB : assoupissement ;
  • Stade II : sommeil léger ;
  • Stade III : sommeil profond (sommeil établi)
  • Stade IV : sommeil très profond (sommeil lent profond).

Plusieurs cycles (3 à 5), d’environ 90 minutes vont ainsi se succéder durant la nuit.

Au sein d’un cycle, la durée de chaque stade varie en fonction du moment de la nuit.

En début de nuit, on trouvera une majorité de stade lent profond et en fin de nuit, une majorité de stade paradoxal.

Pourcentage de la nuit pour chaque cycle de sommeil :

  • Le stade 1 : 5 % du temps de sommeil,
  • le stade 2 : 50 % du temps de sommeil,
  • Le stade 3 et 4 : 25 % du temps de sommeil,
  • Le stades 5 ou paradoxaux : 20 % du temps de sommeil

Les troubles du sommeil :

Les troubles du sommeil recouvrent des situations très diverses.

Il y a trois principaux troubles du sommeil :

  • La dyssomnie,
  • L’hypersomnie
  • La parasomnie.

La dyssomnie :

Elle  apparaît quand la qualité ou la durée du sommeil sont altérées. Elle représente le principal trouble du sommeil.

Dans la dyssomnie on trouve :

  • L’insomnie,
  • Le décalage horaire.

 

L’hypersomnie :

Les personnes atteintes des troubles du sommeil appelés hypersomnie dorment au minimum 10 heures par nuit et présentent de nombreuses périodes de somnolence durant la journée. Ces personnes vont subir plusieurs phases d'endormissement totale ou partielle durant la journée. C'est ce qu'on appelle la somnolence diurne.

Dans l'hypersomnie on trouve:

  • L’apnée du sommeil,
  • Le ronflement,
  • La narcolepsie,
  • La fatigue chronique,
  • Le trouble du rythme circadien.( syndrome des jambes sans repos)

Les parasomnies:

 

D'origine psychologique, physiologique ou pathologique.

Dans l'hypersomnie on trouve:

  • Le cauchemar,
  • La terreur nocturne,
  • Le somnambulisme.

 

Régulation du sommeil

Il existe 2 types de régulation :

la régulation homéostatique (équilibre interne) : la propension à s’endormir augmente en fonction des privations de sommeil et diminue lors de la survenue d’un épisode de sommeil.

la régulation circadienne sous le contrôle de notre horloge centrale : la pression de sommeil est maximale entre 1h et 5h du matin et est aussi assez intense entre 14h et 16h.

Rappelons que la lumière est le principal synchroniseur de notre horloge interne car c’est son absence qui déclenche la sécrétion de mélatonine, l’hormone de notre endormissement.

 

Traitements des troubles du sommeil :

Le traitement doit être adapté au trouble mais aussi au patient car les troubles du sommeil sont d'intensité différente en fonction des personnes.

Traitement des problèmes d'origine psychologique

  • Cure de sommeil
  • Psychothérapie, sophrologie,
  • Médecine douce
  • Somnifères,
  • Antidépresseurs,
  • Hypnose,

Traitement du ronflement et des apnées du sommeil

  • Appareil respiratoire,
  • Chirurgie,
  • Perte de poids.

 

Traitement des problèmes provenant d'une mauvaise alimentation

  • Adapter l'heure des repas au nouveau fuseau horaire.
  • Régime diététique,

Traitement des problèmes dus au rythme de vie

  • Activité sportive modérée le soir,
  • Cure de sommeil,
  • Faire des siestes.