VOGASET 8 MG / 4 ML, Solution Injectable

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

VOGASET 8 MG / 4 ML, Solution Injectable

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

ONDANSETRON

Famille médicamenteuse

ANTIEMETIQUE

Classe thérapeutique

Cancérologie - Hématologie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

99.00DH

Informations complémentaires

L'ondansétron est un antagoniste 5HT3.

Indications :

  • Traitement des nausées et vomissements post-opératoires chez l'adulte et l'enfant.
  • Prévention et traitement des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante et la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
  • Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'enfant.

Posologie :

Adultes à partir de 15 ans :

  • La dose initiale : 8 mg administrée soit en I.V lente 30 minutes avant la chimiothérapie ou la radiothérapie, soit en comprimé ou sirop 2 heures avant la chimiothérapie moyennement émétisante ou la radiothérapie.
  • Prévention et traitement des nausées ou des vomissements retardés : 8mg administrée toutes les 12 heures par voie orale sur une durée moyenne de 2 à 3 jours pouvant aller jusqu’à 5 jours.

Enfants de plus de 2 ans :

  • La dose initiale : 5mg/m² administrée en IV lente juste avant la chimiothérapie.
  • Prévention et traitement des nausées ou des vomissements retardés : 4 mg administrée par voie orale pour les enfants de 10 à 25 kg et de 8 mg pour les enfants de plus de 25 kg, à renouveler si nécessaire, toutes les 12 heures sur une durée maximale de 5 jours.
  •  

Contre-indications :

  • Hypersensibilité à l'ondansétron ou à l'un des excipients du comprimé.
  • Apomorphine

Effets secondaires :

Les  plus fréquents :

  • Réactions d'hypersensibilité à la suite d'une application i.v. au site d'injection (telles que rougeurs, prurit, urticaire)
  • Céphalées.
  • Sensation de chaleur ou bouffées de chaleur

Interactions  médicamenteuses:

  • Apomorphine
  • CYP3A4, CYP2D6 et CYP1A2
  • Phénytoïne, carbamazépine et rifampicine