VALSARTAN WIN 160 MG, Comprimé

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

VALSARTAN WIN 160 MG, Comprimé

Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci

DCI

VALSARTAN

Famille médicamenteuse

ANTIHYPERTENSEUR

Classe thérapeutique

Cardiologie - Angéiologie

Laboratoire

Tiers-payant

Non

PPV

104.30DH

Informations complémentaires

Le valsartan appartient à la famille des médicaments des  bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II

Indications :

·         Hypertension chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 18 ans.

·         Insuffisance cardiaque

Contre-indications :

  • Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des autres constituants du produit.
  • Insuffisance hépatique grave,
  • Grossesse (à partir du 4e mois).

Posologie

A titre indicatif :

  • Hypertension : 80 mg une fois par jour.
  • Post-infarctus du myocarde récent : la posologie initiale est de 20 mg deux fois par jour.
  • En règle générale, la dose maximale cible est de 160 mg deux fois par jour.

Effets indésirables:

  • Céphalées,
  • Vertiges,
  • Syncope,
  • Vascularite,
  • Toux
  • Nausées,
  • Diarrhées,
  • Fatigue,
  • Myalgies
  • Vertiges,
  • Toux,
  • Douleurs abdominales,
  • Boutons,
  • Démangeaisons,
  • Fatigue,
  • myalgies  
  • Vascularite
  •  Insuffisance rénale
  • Hypotension,
  • Insuffisance rénale,
  • Hyperkaliémie

Interactions médicamenteuses:

  • Médicaments de favoriser la survenue d'une hyperkaliémie : les sels de potassium, les diurétiques épargneurs de potassium, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion, les antagonistes de l'angiotensine II, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les héparines (de bas poids moléculaire ou non fractionnées), les immunosuppresseurs comme la ciclosporine ou le tacrolimus, le triméthoprime.
  • Diurétiques épargneurs de potassium : seuls ou associés (amiloride, canrénoate de potassium, spironolactone, éplérénone, triamtérène) :
  • Lithium
  • Potassium
  • AINS et acide acétylsalicylique ; pour des doses anti-inflammatoires > = 1 g/prise et/ou > = 3 g/j ou pour des doses antalgiques ou antipyrétiques > = 500 mg/prise et/ou < 3g/j.
  • Baclofène
  • Diurétiques hypokaliémiants
  • Alphabloquants à visée urologique (alfuzosine, doxazosine, prazosine, tamsulosine, terazosine) et antihypertenseurs alphabloquants (prazosine, trimazosine, urapidil) :
  • Amifostine
  • Antidépresseurs imipraminiques, neuroleptiques :
  • Corticoïdes