Une américaine tuée par une super-bactérie résistante à tous les AB disponibles

Aux États-Unis, une femme est décédée après avoir été infectée par une super-bactérie. Tous les antibiotiques disponibles n’ont rien pu faire face à l’infection. Agée de 76 ans et vivait dans l’État du Nevada, aux États-Unis, cette femme a été déclarée morte d'un choc septique, suite à une infection par la bactérie Klebsiella pneumoniae. Cette dernière, présente naturellement chez l’homme et les animaux, est responsables d’infections respiratoires, intestinales et urinaires.

Les médecins ont testé tout ce qui était disponible aux États-Unis, rien n'a été efficace, selon le Dr Alkexander Kallen, médecin aux CDC.

Selon les responsables de l’hôpital, cette femme aurait régulièrement voyagé en Inde. Au cours des deux années précédents son hospitalisation aux Etats-Unis, elle aurait même séjourné à plusieurs reprises dans des établissements de santé indiens pour une fracture de hanche. Sa dernière hospitalisation daté de juin, ce qui fait dire aux médecins qu’elle aurait été infectée à l’étrange.

L'OMS avait averti que le phénomène de résistance aux antibiotiques représentait "un immense danger" et que, si rien n'était fait, la planète se dirigeait vers une "ère post-antibiotique, dans laquelle les infections courantes pourront recommencer à tuer".

Source : lexpress.fr