Menace d'accouchement prématuré

  • Par : Pharmapresse

  • Tags :

La menace d’accouchement prématuré (MAP) survient entre 22 et 36 SA révolues et se caractérise par l’association de modifications cervicales et de contractions utérines (CU) régulières et douloureuses qui conduiront à l’accouchement prématuré en l’absence d’intervention médicale. L’accouchement prématuré peut être soit spontané (dans près de deux tiers des cas), soit provoqué à la suite d’une décision médicale.

Trois degrés de sévérité de la MAP :

  • MAP légère : quand les contractions sont peu importantes et le col de l’utérus peu modifié. Il s’agit heureusement du cas le plus fréquent.
  • MAP moyenne : lorsque les contractions sont importantes et le col de l’utérus franchement raccourci ou dilaté.
  • MAP  sévère : lorsque le col est dilaté d’au moins 4 cm et qu’il existe un écoulement de liquide amniotique ou de sang

Symptômes :

  • Saignements,
  • Écoulement de liquide,
  • Fièvre ou des brûlures urinaires

Diagnostic :

Il est essentiellement clinique :

  • Grossesse de moins de 37 SA,
  • Apparition de contractions utérines intenses, interessant la totalité de l'utérus, régulières, douloureuses, répétées,
  • Modifications du col de l'utérus : ramollissement, raccourcissement, ouverture, passage en position antérieure
  • On affirme la MAP par une échographie du col, le toucher vaginal, et la pose d'un tocographe externe pour l'enregistrement des contractions utérines.

Causes :

  • Grossesses multiples
  • Anomalies de l'utérus
  • Rupture prématurée des membranes
  • Retard de croissance du fœtus
  • Hypertension et pré-éclampsie
  • Diabète
  • Incompatibilité rhésus.
  • Infections génitales et urinaires

facteurs dits de risques :

  • Âge : inferieur à 16 ans ou supérieur à 40 ans
  • Antécédents d’interruption volontaire de grossesse, de fausse-couche, de curetage ou de prématurité.
  • Facteurs sociologiques:

Traitements :

Les traitements envisagés dépendent de la cause et de l’importance de la MAP. En cas de menace d'avortement:

  • Repos au lit ;
  • Antispasmodiques ;
  • Antalgiques ;
  • Progestérone en fonction des résultats hormonaux ;
  • bêta 2 mimétiques d’action courte.