Maroc : la Tuberculose multirésistante coûte cher à la société

30000 cas recensés de tuberculose chaque année  au Maroc et le coût du traitement  par patient atteint les 27 000 DH.

A l'occasion la Journée mondiale contre la tuberculose le 24 Mars dernier, le  Ministre de la Santé, Hussein Elouardi a déclaré que " malgré les efforts  déployés en termes de prévention, du diagnostic et du traitement du tuberculose, la tuberculose reste un problème majeur de santé publique au Maroc ".

Environ 30 000 cas de tuberculose sont enregistrés chaque année, la tuberculose pulmonaire représente 50% des cas. En fonction de l'âge, cette maladie affecte plus particulièrement les personnes les plus jeunes âgés entre 15 et 45 ans, selon les services du ministère de la santé.

 Le pays a réussi à réduire le taux d'infection par la tuberculose, sous toutes ses formes,  d'une moyenne de 107 nouveaux cas (pour 100 000) en 2000 à 89 cas en 2015, soit une moyenne de 17%.

Aujourd'hui au Marc, on est arrivé à dépister et traiter  85 %  des malades, selon le ministre,

Combien l'Etat dépense t-il  pour traiter  la tuberculose ?

Selon les données d'une étude réalisée par le ministère de la santé, le pays a alloué une enveloppe budgétaire très importante à la tuberculose qui s'élève à plus de 30 000 de DH en 2012  et à 65 millions de DH en 2015 dans le cadre du programme national de lutte contre la tuberculose, en plus le Maroc a pu bénéficier d'un soutien financier du "Fonds mondial pour combattre le SIDA, la tuberculose et le paludisme » d'une valeur de 85 millions de DH.

Le coût de traitement du patient atteint de tuberculose non résistant antituberculeux, varie entre  520 à 1330 DH, tandis que pour les patients résistants à au moins quatre antituberculeux de base, le coût est de 13 000 et 27 000 DH.

Par ailleurs, le ministre a précisé que « 70 % des personnes atteintes de tuberculose habitent dans les quartiers défavorisés des grandes villes comme Casablanca, Salé, Fès et Tanger. ».