Maroc : 56% des médicaments remboursables sont des génériques

  • Par :

  • Tags :

Bonne nouvelle pour les malades, l’Agence nationale d’assurance maladie (Anam) vient de rajouter 61 spécialités génériques dans le Guide des médicaments remboursables (GMR). Elles concernent notamment le diabète, l’hypertension artérielle, l’anémie, les infections bactériennes et l’hypertrophie bénigne de la prostate

Selon un communiqué du ministère de la Santé en date du 1er septembre 2014, le Guide des médicaments remboursables (GMR) a été alimenté de 61 spécialités génériques supplémentaires, se rapportant à différentes pathologies. Il s’agit notamment de médicaments traitant l’hypertension artérielle, le diabète, l’hypertrophie bénigne de la prostate, l’anémie et les infections bactériennes. L’admission au remboursement de ces 61 médicaments fait suite à une évaluation de leur SMR (service médical rendu) par la Commission de transparence, conformément à la procédure mise en place par le ministère de la Santé. Au total, le GMR compte à ce jour 3.175 médicaments remboursables, dont 1.795 génériques, soit une proportion de 56%. Ce guide qui regroupe tous les médicaments ayant reçu l’autorisation de mise sur le marché (AMM) et dont les Dénominations communes internationales (DCI) sont publiées par arrêtés ministériels, est mis à jour de façon régulière. Ainsi, au démarrage de l’AMO en 2006, seulement 1.001 médicaments étaient admis au remboursement. Cette année, le GMR a déjà fait l’objet de deux mises à jour en février puis en juin, avec l’ajout à cette liste de respectivement 17 et 31 médicaments génériques.

Cette politique prônée par le ministère de la Santé répond à un impératif d’équilibre financier du régime de l’AMO. En encourageant l’utilisation des génériques, l’ANAM espère alléger le poids des médicaments dans les dépenses de l’AMO (autour de 30% en 2014). Elle espère pour cela que les prescripteurs feront davantage usage des spécialités génériques dans leurs prescriptions