Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

Lettre d’un médecin Marocain à Mr. Macron, président de la république française

A Monsieur Macron : Président de la république française, 

C’est dans un total désespoir que je m’adresse à vous,  je suis conscient que vous êtes très préoccupé par vos problèmes internes, néanmoins je me permets de vous lancer un cri de secours vue que les décibels audibles dans mon pays sont des chimères. 

Je m adresse à vous autant que médecin marocain et au nom de tous mes consœurs et confrères exerçant dans le secteur privé ( médecins généralistes , spécialistes , dentistes, ou encore pharmaciens ) ...voyez vous Monsieur le Président,  toutes ces disciplines sensées être nobles " logiquement et normalement ), HÉLAS,  cette noblesse a encaissé le coup fatal,  cette noblesse est contrainte aujourd'hui de se vêtir d’un habit noir, décousu et meurtri.

Nous vous implorons Monsieur le Président à nous ouvrir vos portes, nous sommes prêts à  servir votre patrie qui deviendra la notre. Nous, misérables orphelins qui cherchons qu’aimer et à être aimés,  nous sommes prêts à faire preuve de nos compétences dans toutes les régions de France même les plus enclavées,  prêts à labourer nuits et jours afin de vivre juste dans la dignité,  dignité qu’on nous a ôtée inhumainement.

Monsieur le Président,

Le système politique marocain nous a mis dans sa ligne de tir et a trouvé en nous (profession médicale libérale) son SEUL refuge et son unique bouée de sauvetage afin de reflouer les caisses de l’état,  ces caisses sauvagement vidées par des responsables irresponsables et dont la conscience est jumelle à  celle de Machiavél. 

L’argent de l’état est confortablement installé dans des comptes suisse ou à faire bronzette dans les îles Caïman. 

 Le système politique marocain a jugé que l’équation sera rééquilibrée par flageller cette pauvre couche moyenne par une cravache infernale. On nous a criblé, on nous a déshabillé, on nous a extirpé tout sentiment de citoyenneté, on nous a fait comprendre que nous sommes des personnes indésirables et que nous n avons aucun droit.

Nous vous supplions Monsieur le Président à vouloir de nous dans votre république, nous vous promettons amour et engagement,  nous vous donnons la parole que jamais nous n'aurions un gilet jaune de nos dressing, nous sommes une population très bien soumise. La preuve, en dépit de tout ce qui nous déchire,  nous ne sortons pas dans la rue , nous ne réclamons rien, nous cherchons juste amour et dignité.

Respectueusement.

Citoyen médecin marocain  désespéré.