Les médecins de Casablanca tirent la sonnette d'alarme

Le bureau régional du Syndicat indépendant des médecins du secteur public de Casablanca  vient de tirer la sonnette d'alarme sur l’absence de matériel de stérilisation dans les services de l’hôpital régional Hassani, en particulier les urgences et la maternité. Selon les médecins, cette situation ne garantit pas la sécurité des patients.

Selon le président du Syndicat indépendant des médecins du secteur public de Casablanca, ce qui se passe dans l’hôpital régional Hassani à Casablanca est une affaire sérieuse qui nécessite l'intervention du ministère de la Santé car l’absence de matériel de stérilisation dans les services constitue une menace pour les patients  en particulier pour le SIDA et l'hépatite virale dont le pourcentage de transmission est devenu plus significatif.

En termes de prévention des risques de contamination en milieu de soins, le président du  Syndicat indépendant des médecins du secteur public de Casablanca affirme que le risque de transmission des maladies transmissibles par le sang à cet hôpital "existe " en particulier dans les services des urgences et de la maternité.

Le matériel est potentiellement un réservoir de micro-organismes et peut devenir une source de contamination. Le non-respect des procédures de désinfection et/ou de stérilisation est un acte dangereux.