Message d'erreur

  • Notice: Undefined index: und in include() (line 14 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Notice: Undefined index: und in include() (line 23 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Warning: date_timezone_set() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given in format_date() (line 2053 of /home/pharmapr/public_html/includes/common.inc).
  • Warning: date_format() expects parameter 1 to be DateTimeInterface, boolean given in format_date() (line 2063 of /home/pharmapr/public_html/includes/common.inc).

La fécondation in vitro

  • Par : Pharmapresse

  • Tags :

La fécondation in vitro (FIV) est une technique de procréation médicalement assistée et de transfert d'embryon.

Cette technique a pour objectif de recréer en laboratoire les différentes étapes de la fécondation naturelle tout en maximisant les chances (recueil de plusieurs ovocytes) et en les optimisant.

Depuis Louise Brown (1er bébé-éprouvette) en 1978, le nombre de fécondations in vitro n'a cessé d'augmenter. Elle a permis la naissance de plusieurs dizaines de milliers d'enfants dans le monde.

La fécondation in vitro pratiquée par Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI), dans chaque ovule, également appelée ICSI, acronyme anglais pour Intracytoplasmic Sperm Injection.

Les taux de succès ou d'échec varient de 10 à 30 % selon les centres de PMA.

Les étapes de la FIV :

  • 1ère étape : la stimulation
  • 2ème étape : la ponction folliculaire
  • 3ème étape : la préparation des gamètes aux laboratoires
  • 4ème étape : la mise en fécondation
  • 5ème étape : le développement embryonnaire
  • 6ème étape : le transfert embryonnaire
  • 7ème étape : la congélation embryonnaire

FIV et nombre d'embryons transférés :

  • Le nombre d'embryons transférés influence également le taux de succès par transfert. Les chances de grossesse sont en effet de l'ordre de 10 % après transfert d'un seul embryon et d'un peu plus de 30 % avec trois embryons. Mais le risque de grossesse multiple augmente lui aussi.

Indications :

  • Échec d'insémination artificielle,
  • Altération des trompes (trompes bouchées, altérées ou absentes),
  • Endométriose,
  • Infertilité masculine, de
  • Mauvaise pénétration des spermatozoïdes dans la glaire cervicale ou encore de
  • Séquelles de grossesse extra utérine, d'intervention chirurgicale ou d'infections.
  • Syndrome du distilbène,
  • Stérilité d'origine inconnue
  • Syndrome d'hyperstimulation provoqué par les médicaments inducteurs de l'ovulation

Les échecs de la FIV :

  • Réponse ovarienne trop faible liée à une insuffisance ovarienne débutante.
  • Réponse  ovarienne  trop  forte  qui  peut,  quelquefois,  amener à Interrompre le traitement  pour  éviter  les  risques  majeurs  d’une hyperstimulation ovarienne dangereuse et délétère sur l’organisme.
  • Echec de ponction ovarienne qui ne ramène aucun ovocyte
  • Les  ovocytes  recueillis ne sont pas toujours tous matures et aptes à être fécondés.
  • Absence  de  fécondation de l’ovocyte par le spermatozoïde peut  survenir dans 20 à 30 % des cas, et ce quelle que soit la technique utilisée, fécondation in vitro classique ou avec  micro‐injection intra‐ovocytaire  réalisée de spermatozoïdes.

Les effets indésirables :

Des effets indésirables peuvent survenir en cours de traitement :

  • Bouffées de chaleur,
  • Douleurs abdominales,
  • Prise de poids modérée,
  • Saignements

Les risques de la FIV :

  • HYPERSTIMULATION  OVARIENN
  • Grossesses multiples 
  • Risques d’anomalie morphologique ou chromosomique chez l’embryon et  chez le nouveau né